Trente-deux mille hectares de forêt seront classés à Matam
APS
SENEGAL-ENVIRONNEMENT

Trente-deux mille hectares de forêt seront classés à Matam

Agnam-Goly, 24 sept (APS) - Le chef de l’Etat a pris la décision de classer, ‘’dans les jours à venir’’, 75.000 hectares de forêt dont 32.000 dans la région de Matam (nord), a annoncé le ministre de l’Environnement et du Développement durable.
 
‘’C’est un honneur, un plaisir de l’annoncer ici à Agnam-Goly, ce village situé dans la commune des Agnams, parce que c’est un programme historique et c’est la première fois depuis les indépendances qu’un président élu’’ exprime ‘’autant d’ambition dans le cadre du reverdissement du Sénégal’’, a déclaré Abdou Karim Sall.
 
Il s’exprimait jeudi, dans le cadre d’une tournée de trois jours dans la région de Matam, à l’occasion de la campagne nationale de reboisement.
 
Selon le ministre de l’Environnement et du Développement durable, la première forêt classée au Sénégal date de 1930, la dernière décision consistant à classer une forêt remontant à 1968.
 
Depuis, il n’y a pas eu de classement, a-t-il affirmé en présence du maire des Agnams et député, Farba Ngom, du gouverneur de la région de Matam, Mouhamadou Moctar Watt, de plusieurs autres personnalités.
 
Il dit être ‘’très heureux’’ de voir la ‘’vision’’ du président de la République ‘’partagée à tous les niveaux’’ dans ce domaine, en signalant la décision de Macky Sall de classer 10 forêts et de céder ‘’une partie de l’aéroport Léopold-Sédar-Senghor pour en faire un parc forestier’’.
 
Les instructions du président de la République dans ce domaine concernent notamment le PSE vert, dans le cadre de la territorialisation des politiques publiques, selon Abdou Karim Sall.
 
Il a salué ‘’l’engagement’’ des élus des Agnams à rendre leur localité verte en s’aidant des jeunes et des femmes, pour contribuer à la matérialisation de l’ambition des pouvoirs publics de rendre le ‘’Sénégal vert’’.
 
A Agnam-Goly, première étape de sa tournée, le ministre de l’Environnement et du Développement durable et ses collaborateurs ont planté des arbres à la place du marché, à Thilogne également, dans l’enceinte de la mairie.
 
Ils ont ensuite visité la pépinière de cette commune avant l’étape de Kobilo où Abdou Karim Sall et ceux qui l’accompagnaient ont encore planté des arbres.

ADS/BK/ESF