Saint-Louis : appel à davantage de sensibilisation pour une bonne gestion de l’écosystème
APS
SENEGAL-ENVIRONNEMENT

Saint-Louis : appel à davantage de sensibilisation pour une bonne gestion de l’écosystème

Saint-Louis, 7 août (APS) - L’inspecteur régional des Eaux et forêts de Saint-Louis, colonel Daniel Manga a souligné, dimanche, l’importance du renforcement de la sensibilisation et de l’information pour une meilleure gestion des ressources naturelles et des écosystèmes.
 
 
"La célébration de la journée régionale de l’arbre s’inscrit dans la dynamique de mobilisation sociale, d’échanges de synergies, d’information et de sensibilisation des différents partenaires impliqués dans la gestion des ressources et des différents écosystèmes" a indiqué le colonel Manga.
 
Le forestier s’exprimait à la célébration de la journée de l’arbre qui a cette année pour parrain le "Pterocarpus erinaceux" ou "Vène" de la famille des "Fabacées". Cet arbre qui mesure entre 8 et 15 mètres de long pousse dans les savanes soudano-guinéennes.

L’inspecteur régional des Eaux et forêts a par ailleurs fait remarquer que Saint-Louis a aussi porté son choix sur un second arbre parrain, le "Casuarina equisetifolia" ou "Filao", un arbre important pour la stabilisation des dunes vives et la protection des cuvettes maraîchères de la Grande côte.
 
En 2016, rappelle le colonel Manga, ses services en avaient produit 799.858 plants dans 35 pépinières. Une production qui a permis de réaliser 142,19 hectares de plantations massives, 165, 96 km de plantations linéaires et 272, 68 hectares de plantations conservatoires.
 
Pour cette année, le colonel Manga a émis le souhait de produire 800.000 plants pour réaliser 185 hectares de plantations massives, 140 km de plantations linéaires et 575 hectares de mis en défens et de régénération.
 
Analysant le thème : l’arbre au coeur de la planification stratégique territoriale", l’inspecteur des Eaux et forêts a laissé entendre que c’est une invite "à faire de l’arbre le fer de lance du développement économique et social des terroirs du Sénégal et à mettre en oeuvre le slogan : +plants d’aujourd’hui, forêt 2035+’’.
 
"La gestion durable des ressources forestières, la conservation de la biodiversité, les plantations forestières et agro forestières, ainsi que la gouvernance et le respect de la législation forestière, sont autant de défis à relever" a-t-il ajouté.
 
BD/PON