Près d’un milliard 300 millions FCFA pour des services climatiques renforcés
APS
SENEGAL-ENVIRONNEMENT

Près d’un milliard 300 millions FCFA pour des services climatiques renforcés

Dakar, 12 avr (APS) - Le directeur pays de la BAD a annoncé, jeudi, le décaissement de près d’un milliard 300 millions de francs CFA pour améliorer et renforcer la qualité des services et le réseau d’observation, de collecte, de transmission et d’archivage des données météorologiques de l’ANACIM.



 


Serge Nguessan s’exprimait au cours de la cérémonie de lancement du projet d’amélioration de la qualité de l’information climatique pour le renforcement de la résilience des communautés au Sénégal.


Selon lui, l’appui du fond spécial "climat pour le développement de l’Afrique (clim/dev), répond ainsi à un de ses objectifs qui visent la production et la dissémination d’informations climatiques fiables et de haute qualité en Afrique pour accroître durablement la résilience de populations vulnérables".


Ce fonds, qui est une initiative conjointe de la commission de l’Union africaine (CUA) de la commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA) et de la BAD, soutient les investissements destinés à la production et à la diffusion de données climatiques à travers des projets réalisés avec des centres hydrologiques et météorologiques régionaux et nationaux.



"Disposer d’une information climatique fiable permet de réduire considérablement les coûts associés aux effets néfastes de l’impact élevé des événements météorologiques et climatiques extrêmes", a affirmé le directeur pays de la BAD.


SBS/OID/PON