ODD : des axes idoines  préconisés pour honorer les engagements  du Sénégal (SG)
APS
SENEGAL-ENVIRONNEMENT

ODD : des axes idoines préconisés pour honorer les engagements du Sénégal (SG)

Dakar, 25 oct (APS) - La secrétaire générale du ministère de l’Environnement et du Développement durable, Ramatoulaye Dieng Ndiaye, a souligné mercredi l’importance de dégager des axes idoines dans le cadre des objectifs du millénaire pour le développement (ODD), de manière à honorer les engagements du Sénégal vis-à-vis de la communauté internationale.

Elle présidait à Dakar, un atelier d’échanges et de concertation sur l’état des lieux et le renseignement des indicateurs des objectifs de développement durable relavant du secteur de l’environnement.

Elle a saisi l’occasion pour rappeler que "le Sénégal s’est inscrit dans une logique de renseigner, secteur par secteur, les indicateurs associés aux ODD, pour avoir une appréciation de leur situation de référence et de leur niveau de mise en œuvre aux niveaux national et local’’.

Elle a relevé à cet effet que la collecte, la disponibilité et l’accessibilité des données continuent de poser problème, surtout en raison de l’exigence de désagrégation des indicateurs de développement durable. C’est pourquoi ‘’il importe que les indicateurs retenus pour le secteur de l’environnement et du développement durable fassent l’objet d’un consensus en termes de pertinence, de compréhension et d’interprétation, pour leur prise en charge dans les documents de programmation et de suivi du secteur’’, a-t-elle estimé. 

La rencontre permettra d’assurer un meilleur suivi des ODD relevant du ministère, en procédant de manière participative et consensuelle à un état des lieux sur la prise en charge et le suivi de ces objectif, a-t- elle souligné. A ce sujet, elle a invité les séminaristes, dont les niveaux d’expertise sont avérés, à "fournir des éléments de contribution en vue d’alimenter le rapport national volontaire de notre pays et jeter les bases d’une véritable appropriation des ODD dans le secteur de l’environnement’’.

A cet effet, a-t-elle poursuivi, il est attendu de cette rencontre l’identification et la validation des ODD relevant du département, l’analyse de la situation de référence et des résultats obtenus jusqu’ici dans la mise en œuvre de l’Agenda 2030.

L’établissement d’un état des lieux sur la prise en charge, et la mise en œuvre et le suivi des ODD dans le rapport de l’atelier font aussi partie des résultats attendus.

‘’Notre département comme les autres départements ministériels concernés devra fournir une contribution de qualité à ce rapport national’’, a conclu Ramatoulaye Dieng Ndiaye. 

SBS/ASG