OMVS : vers la mise en place d’un fonds pour l’eau potable
APS
SENEGAL-AFRIQUE-HYDRAULIQUE-PERSPECTIVES

OMVS : vers la mise en place d’un fonds pour l’eau potable

Dakar, 11 déc (APS) - L’ Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS), à travers la Société de gestion de l’énergie de Manantali,  s’attelle à la mise en place d’un fonds pour l’eau potable, a annoncé son Haut Commissaire, Hamed Diané Séméga.

‘’Ce fonds sera une résonance du Fonds bleu du Chef de l’Etat, Macky Sall, qui l’a mis en chantier, pour dire que les réponses que nous donnons à ce secteur stratégique vital doivent être coordonnées, en plus d’investissements massifs’’, a-t-il déclaré.

Il s’exprimait, vendredi, lors de la cérémonie de remise symbolique d’un chèque de 200 millions de francs Cfa, en guise d’appui à la préparation au 9ème forum mondial de l’eau, prévu du 21 au 26 mars 2022, à Dakar.

La mise en place de ce Fonds pour l’eau potable découle d’un constat naturel, a-t-il souligné.

Le Haut Commissaire pour qui l’OMVS a comme ambition le développement du bassin, a rappelé la mise en place d’un fonds pour l’électrification rurale. ‘’Cela doit servir de déclencheur d’un développement maîtrisé, mieux organisé. L’électrification, c’est bien, mais sans eau, rien n’est possible’’, a-t-il soutenu.

Pour Hamed Diané Séméga, ’’le rôle de l’OMVS est de sauvegarder cette ressource, sous l’impulsion des autorités’’. Il a cependant relevé que ’’cette eau est de plus en plus rare et impropre à la consommation’’.

’’Les communautés riveraines de ce bassin sont en détresse hydrique’’ a-t-il alerté. Aussi la réponse a-t-elle consisté à mettre en place, à côté du fonds pour l’électrification rurale, ’’un autre Fonds pour l’eau potable, dans l’optique de trouver une solution à ce problème que nos Etats tentent à chaque fois de résoudre avec une volonté réaffirmée.

Il s’agit avec ce Fonds de ’’faire en sorte que l’eau du fleuve soit sauvegardée mais aussi serve à déclencher le développement du bassin’’.

Pour le secrétaire exécutif du 9ème Forum mondial de l’eau, Abdoulaye Sène, le ‘’Fonds créé pour l’eau potable vient en lien et en soutien à l’initiative du chef de l’Etat, de mettre en place un fonds bleu, car l’eau reste un paramètre critique pour le développement de nos pays’’.

A cet égard, il a souligné que le président Sall est en train d’amener ses pairs et les institutions à "consolider ce fond bleu’’.

‘’Dans le cadre du forum, nous pourrions sélectionner cette initiative, pour en faire un projet à labelliser, à proposer à l’Afrique et au monde entier’’, a suggéré M. Sène. Il exhorte à trouver des "financements innovants beaucoup plus importants pour impulser l’accès à l’eau et à l’assainissement’’.

Il estime que ce fonds pour l’eau potable, ’’composante du fonds bleu, pourrait être promu’’ et devenir "un projet labellisé’’, proposant la mise en place d’un fonds pour l’eau agricole.

La société de gestion et d’exploitation du barrage de Manantali, (SOGEM) est une structure de gestion du système OMVS, chargée de l’exploitation de l’énergie hydroélectrique produite sur les barrages de Manantali et Félou situés au Mali.

SBS/ADL/ASG