Marché du carbone : Abou Karim Sall rappelle la position commune de l’Afrique
APS
SENEGAL-AFRIQUE-ENVIRONNEMENT

Marché du carbone : Abou Karim Sall rappelle la position commune de l’Afrique

Dakar, 29 juin (APS) - L’Afrique a une position ‘’claire’’ et ‘’concertée’’ sur les mécanismes liés au marché du carbone qui fera l’objet d’une discussion à la prochaine Conférence des parties sur le climat (COP 26), prévue à Glasgow, en Ecosse, a souligné, mardi, le ministre sénégalais de l’Environnement et du Développement durable, Abdou Karim Sall.

‘’’Cette question conditionne comment faire en sorte que l’Afrique, qui aujourd’hui, pollue le moins, puisse bénéficier des retombées du système mis en place dans le cadre de l’atténuation et de l’adaptation’’, a-t-il notamment expliqué après avoir reçu Janet Rogan, ambassadrice régionale de la COP 26, prévue du 1er au 12 novembre 2021.

’’Nous avons fait le tour de toutes ces questions et, aujourd’hui, le Sénégal se prépare activement à cette rencontre internationale qui est la conférence des parties à la convention cadre des Nations unies sur le climat (COP26)’’, a assuré Sall.

Il a dans le même temps évoqué la ’’Contribution déterminée au niveau national (CDN), la feuille de route du Sénégal pour les dix prochaines années, en termes de politique environnementale’’.

Il s’agit d’une stratégie composée d’un volet relatif au financement propre et d’un autre axé sur la coopération internationale à travers des financements pouvant permettre d’assurer une adaptation voire une atténuation des effets des changements climatiques sur le pays.

’’Le Sénégal a une politique assez agressive pour la lutte contre les effets du changement climatique. Pour l’adaptation, nous nous référons au Plan Sénégal émergent (PSE vert) à travers un reboisement inclusif et intégral du territoire’’ a fait noter le ministre sénégalais

Il a par exemple cité la mise en œuvre du Projet de stabilisation de la corniche Ouest et Est à pour lutter contre l’érosion côtière à Dakar, un projet qui concerne également l’Ile de Gorée, la ville de Saint Louis, la Casamance.

’’Le Sénégal se prépare pour cette rencontre internationale pour défendre la position de notre pays mais aussi celle africaine’’ a insisté Abdou Karim Sall.

SBS/AKS/OID