Louga : 1209 localités impactées par le programme de foyers améliorés
APS
SENEGAL-ENVIRONNEMENT

Louga : 1209 localités impactées par le programme de foyers améliorés

Louga, 17 juin (APS) - Au total, 1209 localités de la région de Louga bénéficieront du Projet de promotion d’une cuisine respectueuse du climat lancé, jeudi dans la capitale du Ndiambour, a appris l’APS du responsable du pôle Enda Ecopop, Mamadou Mansour Diagne.
 
’’Dans la région de Louga, ce sont près de 1209 localités qui seront touchées. Nos objectifs seront de chercher à avoir des pénétrations beaucoup plus accrues de l’utilisation de ces foyers améliorés’’, a fait savoir M. Diagne.
 
Le projet de promotion d’une cuisine respectueuse du climat financé à hauteur de 24 946 000 Euros par le Fonds vert pour le climat vise à réduire la désertification, la coupe de bois et lutter contre les effets des changements climatiques.
 
D’une durée de quatre ans (2021-2024), il sera mis en œuvre dans cinq régions : Thiès, Louga, Matam, Tambacounda et Kédougou. 
 
’’Ce projet vise à prendre en charge un certain nombre d’enjeux climatiques, sanitaires et économiques. Pour ce faire, nous essayons de faire la promotion de l’utilisation des foyers améliorés pour réduire la pression que nous exerçons sur nos forêts, d’économiser de l’argent, réduire le temps de cuisson et participer à la promotion de la santé’’, a expliqué Mamadou Mansour Diagne.
 
S’exprimant lors de la cérémonie de lancement du projet, il a soutenu que ’’l’utilisation des foyers améliorés va contribuer à lutter contre les effets des changements climatiques, faire des économies et sauvegarder la santé de nos ménages’’.
 
L’objectif global du projet est de distribuer près de 798405 foyers améliorés dans les cinq régions concernées de 2021 à 2024.
 
’’Nous sommes tous confrontés aux effets de changements climatiques en particulier la déforestation accrue dans nos territoires. La manière dont les usagers de nos ménages font la cuisson avec le charbon de bois et le bois de chauffe impacte sur leurs santés et la manière dont nous habitons avec nos forêts’’, a expliqué M. Diagne.
 
’’’Nous allons nous appuyer sur plusieurs leviers liés à la distribution de ces produits, la sensibilisation sur les avantages de ce matériel dans les communautés, les groupements de femmes, les GIE et chez les jeunes’’, a-t-il ajouté.
 
La région de Louga ’’est affectée par les effets du changement climatique avec la déforestation, l’avancée du désert’’, a souligné le gouverneur El Hadji Bouya Amar, ajoutant : ’’nous voulons un nouvel esprit à la fin de ce projet au niveau des foyers ruraux’’. 
 
’’La région a tout intérêt à ce que le projet réussisse parce que nous sommes à la porte du désert. La réussite du projet dépend de nous tous. Il nous faudra gagner la bataille de la communication et de la sensibilisation’’, a-t-il souligné.
 



SK/OID/ASB