Le Sénégal à la 3-e Conférence mondiale sur les océans en
APS
SENEGAL-MONDE-ENVIRONNEMENT

Le Sénégal à la 3-e Conférence mondiale sur les océans en "champion" de la protection de l’environnement marin


Dakar, 15 sept (APS) – Le Sénégal, représenté par les ministres des Affaires étrangères et de la Pêche, Mankeur Ndiaye et Oumar Guèye, est invité en tant que "pays champion" en matière de protection de l’environnement marin à la 3-e Conférence mondiale sur les océans, ouverte ce matin à Washington (Etats Unis), a appris l’APS.


Ouverte par le président américain Barack Obama en présence de 90 délégations de haut niveau, la troisième Conférence mondiale sur les océans, axée cette année sur le thème : "Notre océan, notre futur", va faire le point des engagements internationaux à la protection des océans, pris lors des deux précédentes éditions (2014 et 2015).



Barack Obama a, à la tribune de cette rencontre internationale initiée par le secrétaire d’Etat américain John Kerry, souligné que "la couche d’ozone est en train de rétrécir", a rapporté à l’APS le ministre sénégalais de la Pêche et de l’Economie maritime, Oumar Guèye.


Selon M. Guèye, "avec une volonté politique, on peut inverser la tendance négative, réparer ce que l’homme a fait de mal et arriver à l’équilibre tant recherché".


Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, Mankeur Ndiaye, va livrer, vendredi, le message du Sénégal invité à cette Conférence internationale comme "pays champion" dans les efforts menés en termes de protection de l’environnement maritime, a informé, au téléphone, Oumar Guèye.


"L’invitation du Sénégal est un grand honneur et cela conforte le leadership du chef de l’Etat Macky Sall dans beaucoup de domaines, notamment dans sa politique de protection de l’environnement maritime et de lutte contre la pollution marine", a souligné le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime.


Des centaines de responsables politiques, d’experts, de scientifiques, de professionnels de la pêche, du tourisme, de membres d’ONG échangeront sur des sujets aussi divers que l’impact du changement climatique sur les océans, la pêche durable et la pollution marine.


Lors de cette 3e Conférence internationale (15-16 septembre), dont le mot d’ordre est "pour protéger le climat, il faut protéger l’océan", les experts de la pollution marine et les utilisateurs de la mer vont débattre des solutions pour préserver le rôle essentiel des océans pour le climat.


PON/ASG