Pour le pétrole et le gaz, les recommandations de la CNDD seront prises en compte (ministre)
APS
SENEGASENEGAL-ENVIRONNEMENT

Pour le pétrole et le gaz, les recommandations de la CNDD seront prises en compte (ministre)

Diamniadio, 31 mai (APS) – Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Mame Thierno Dieng, a fait part jeudi de la volonté du gouvernement de mettre en œuvre les recommandations de la 3e Conférence nationale sur le développement durable (CNDD), afin de préserver le Sénégal des risques environnementaux liés à l’exploitation de ses ressources de pétrole et de gaz.
 
‘’Le président de la République va prendre toutes les mesures pour que ces recommandations soient mises en œuvre, pour préserver les Sénégalais des risques environnementaux liés à l’exploitation des ressources pétrolières et gazières’’, a-t-il assuré.
 
Mame Thierno Dieng intervenait à la clôture de la Conférence nationale sur le développement durable, qui se tenait depuis mardi à Diamniadio, à environ 30 km à l’est de Dakar.
 
Il a salué ‘’l’importance et la pertinence’’ du choix des organes publics désignés pour assurer la coordination des ministères concernés par la prévention des risques liés à l’environnement. 
 
M. Dieng a surtout fait allusion au Comité d’orientation stratégique du pétrole et du gaz, une structure dirigée par le président de la République.
 
‘’Nous n’allons pas déroger à la règle. Toutes les recommandations issues de cette conférence seront’’ prises en compte dans la politique pétrolière et gazière de l’Etat, a-t-il promis.
 
Mame Thierno Dieng juge estime que la prise de conscience des risques environnementaux liés à l’exploitation pétrolière gazière est rassurante au Sénégal.
 
Interrogé sur le rôle à jouer par les communautés, il a estimé que ‘’tous les segments’’ de la société devraient prendre part à la mise en œuvre des mesures arrêtées par la CNDD.
 
‘’Nous existons par et pour les communautés. L’Etat est là pour les populations. Nous ne négligerons rien’’, a promis M. Dieng, souhaitant que les citoyens jouissent des droits que leur octroie la Constitution en matière de gestion des ressources naturelles.
 
‘’Nous avons la claire conscience qu’il faut former les gens, les éveiller et les éduquer. Nous prenons toutes les dispositions humaines et techniques, afin d’exécuter à bien les tâches qui sont les nôtres’’, a insisté Mame Thierno Dieng.


SBS/AKS/ESF