Le conservateur de l’AMP de Bamboung vante ses sources d’attraction
APS
SENEGAL-ENVIRONNEMENT

Le conservateur de l’AMP de Bamboung vante ses sources d’attraction


Toubacouta, 23 mai (APS) - L’Aire marine protégée communautaire du Bamboung, dans la département de Foundiougne, regorge de plusieurs sources d’attraction pour des visiteurs, a assuré son conservateur, le commandant Lamine Kanté.

L’AMP de Bamboung, étendue sur environ 7000 hectares, est située dans la partie sud du Delta du Saloum, dans la région de Fatick.

’’Parmi les sources ou points d’attraction pour les visiteurs, figurent l’amas coquillier de +Diorom bu mag+, un lieu historique constitué de tertres en coquilles renfermant les restes de plusieurs défunts, et qui témoigne aussi de la vie d’anciennes sociétés’’, a-t-il ainsi indiqué.


Il s’entretenait avec des journalistes au cours d’une visite de terrain organisée au niveau de cette aire marine protégée par Wetlands International Afrique.


Il s’agissait également de permettre aux acteurs des médias de connaitre la valeur sociale et économique, le rôle écologique et les principales menaces sur la mangrove.


Le commandant Kanté a également cité le campement de Keur Bamboung, un chantier écologique permettant aux visiteurs de pénétrer à l’intérieur de la mangrove pour être en contact direct avec l’écosystème local. 


‘’L’AMP du Bamboung dispose également, a-t-il encore souligné, d’un parcours pédestre permettant de faire un circuit à pied sur la terre ferme pour voir la diversité floristique mais aussi de faire des ballades avec navire à l’intérieur du bolong’’.
 
Il a signalé que l’AMP de Bamboung dispose de 220 espèces d’oiseaux, 16 espèces de reptiles, 8 espèces de mollusques, et 65 espèces de poissons. 


‘’Le lamantin d’Afrique, a-t-il commenté, est toujours là, même si cet animal est très difficile à voir dans les eaux de l’AMP’’, a-t-il affirmé.


L’AMP de Bamboung a été classée Réserve de la biosphère par l’UNESCO grâce à la richesse des écosystèmes du bassin du Delta du Saloum, a rappelé le commandant Kanté.


Elle est une des premières AMP de gestion communautaire dans la sous-région africaine avec un comité de gestion et d’exploitation
mis en place par les communautés locales, s’est félicité le conservateur. 


Cela fait que les agents de surveillance que nous sommes, appuyons, encadrons les communautés locales dans sa gestion et sa préservation, a-t-il précisé.


Il a rappelé que la richesse des écosystèmes de l’AMP de Bamboung et ses nombreux points d’attraction ont permis jusqu’à la survenue de la pandémie de Covid-19, d’enregistrer en moyenne de 3000 à 5000 visiteurs par an.


Le commandant Kanté a appelé à une bonne gestion du campement communautaire de Bamboung, estimant qu’il pourrait générer des revenus d’une quarnataine de millions par ans.


 


 


 


 


 

AB/AKS