Une micro forêt urbaine inaugurée à Dakar
APS
SÉNÉGAL-UE-ENVIRONNEMENT

Une micro forêt urbaine inaugurée à Dakar

Dakar, 5 juin (APS) - L’Ambassadrice de l’Union européenne (UE) au Sénégal, Irène Mingasson, a procédé, samedi, à l’inauguration de la première micro forêt urbaine de la ville de Dakar, situé près de la Mosquée de la Divinité à Ouakam, a constaté l’APS. 
 
’’Aujourd’hui, nous posons la première pierre, ou plutôt nous plantons le premier arbre, pour amorcer ce virage nécessaire et urgent de la transition écologique pour un futur plus vert, pour une ville plus agréable, pour des conditions de vie meilleures’’, a déclaré Irène Mingasson. 
 
’’En appui à l’’initiative de l’association Ecolibri, a-t-elle ajouté, l’objectif de cette action est de récupérer des espaces pollués ou encombrés de la capitale et de les transformer en poumons verts’’.
 
Elle a souligné que ’’cette plantation de micro-forêt urbaine, une première au Sénégal et sans doute aussi en Afrique, marque’’ leur ’’volonté’’ et leur ’’détermination’’. 
 
’’Les mouvements citoyens doivent poursuivre leurs efforts, car l’enjeu nousse dépasse en tant qu’individus. Il s’agit de nos conditions de vie et de celles de nos enfants’’, a-t-elle ajouté. 
 
La Ville de Dakar ’’s’emploiera à trouver d’autres espaces à reboiser car il faut qu’elle reverdisse et qu’elle redeviennent le Cap-Vert’’, a assuré son maire Soham Wardini. 
 
’’Nous sommes dans les espaces verts et les forêts urbaines (...), à chaque fois que nous trouver des espaces pour le faire, nous le ferons parce que c’est ça qui nous manque à Dakar’’, a-t-elle déclaré. 
 
’’Cette forêt de 1300 arbres, sur la corniche Ouest de Ousmane, s’inspire de la méthode du botaniste japonais Akira Miyawaki’’, selon un communiqué de la représentation de l’UE au Sénégal.
 
’’Les forêts urbaines permettraient de capter 40 fois plus de carbone et pousseraient dix fois plus vite que les forêts conventionnelles en développant beaucoup plus vite la biodiversité’’, ajoute la même source. 

DS/OID