La pollution de l’air persiste à Dakar
APS
SENEGAL-ENVIRONNEMENT

La pollution de l’air persiste à Dakar

Dakar, 15 fév (APS) - La qualité de l’air, moyenne pour la journée de ce vendredi 15 février à Dakar, devrait devenir mauvaise le lendemain, samedi, prévient le Centre de gestion de la qualité de l’air (CGQA).
 
Mais elle devrait s’améliorer dimanche en redevant moyenne, indique le CGQA, qui prévient d’un "risque sanitaire pour les personnes particulièrement sensibles (jeunes enfants, asthmatiques et personnes âgées)".
 
La qualité de l’air s’est dégradée depuis quelques jours sur la capitale sénégalaise. 
 
Le CGQA avait prévenu mercredi qu’il allait y avoir alternance de jours de mauvaise qualité et des jours de qualité moyenne jusqu’au dimanche 17 février.
 
En guise de préconisations, il avait recommandé de "respecter les recommandations sanitaires d’usage", comme le fait d’observer "scrupuleusement tout traitement médical en cours, ou l’adapter sur avis médical", "consulter un médecin en cas d’aggravation ou d’apparition de tout symptôme évocateur (toux, gêne respiratoire, irritation de la gorge ou des yeux)".
 
Il avait conseillé également de "limiter toute activité physique ou sportive intense (notamment compétition) à l’extérieur augmentant de façon importante le volume d’air et de polluants inhalés".
 
De même, avait-il demandé de "veiller à ne pas aggraver les effets de cette pollution par d’autres facteurs irritants des voies respiratoires, tels que l’usage de l’encens, de solvants et surtout la fumée de tabac".
 
"Les personnes souffrant de maladies respiratoires, les jeunes enfants, et les personnes âgées devraient éviter de s’exposer longuement à l’air ambiant pendant la période", conseillait encore le CGQA.


ASG/BK/ASB