Conférence nationale sur le développement durable, un levier pour stimuler la croissance (ministre)
APS
SENEGAL-ENVIRONNEMENT

Conférence nationale sur le développement durable, un levier pour stimuler la croissance (ministre)

Diamniadio, 29 mai (APS) - La tenue de la Conférence nationale sur le développement durable, (CNDD) illustre la volonté d’’’inscrire le Sénégal dans une trajectoire de développement capable de stimuler davantage le potentiel de croissance’’, a déclaré mardi Mame Thierno Dieng, ministre de l’Environnement et du Développement durable.

‘’La matérialisation de cette conférence traduit clairement l’engagement du chef de l’Etat à inscrire le Sénégal dans une trajectoire de développement durable capable de stimuler davantage le potentiel de croissance afin de satisfaire la forte aspiration des populations au mieux être, tout en préservant les conditions d’exploitation écologiquement rationnelle des ressources de notre environnement’’, a dit M. Dieng.

Il présidait, mardi à Diamniadio, le segment des experts marquant le démarrage de la 3ème édition de la Conférence nationale sur le développement durable (CNDD), prévue sur trois jours (du 29 au 31).

M. Dieng a souligné que la CNDD est un cadre d’échanges et de partage des différentes catégories d’acteurs concernés par les questions essentielles de développement durable, en relation avec les préoccupations majeures du pays. Il affirme qu’‘’elle offre l’occasion aux acteurs de développement, de proposer des axes d’orientation et d’articulation nécessaires, pour mieux placer notre pays dans la dynamique d’un développement soutenable à long terme’’.

Il s’agit également de passer en revue les politiques, stratégies et programmes de développement au regard des principes et fondements du développement durable.

Cette conférence, dont le thème est ‘’Pour une exploitation durable et saine des ressources gazières et pétrolières’’, colle au contexte actuel marqué par la future exploitation des gisements de pétrole et de gaz découverts au large des côtes sénégalaises, a t-il relevé.

‘’Cela augure pour notre pays, de très bonnes opportunités de progrès économiques, qui pourraient être atténués si les enjeux environnementaux et sociaux y relatifs ne sont pas pris en compte’’, a estimé Mame Thierno Dieng.

Il explique que, dans une perspective d’anticipation et de veille, il a été jugé opportun d’organiser cette troisième édition autour de ce thème, avec l’ambition de susciter une réflexion globale multi phase, partant de la recherche-exploration à l’après exploitation.

A cet égard, a-t-il souligné, cette 3ème édition sera l’occasion d’identifier et de capitaliser les bonnes pratiques de pays. Le but recherché à travers une telle démarche est d’aboutir à un Plan cadre consensuel de gestion environnementale et social (PIGES) du secteur du pétrole et du gaz au Sénégal.

A cet effet, les différents projets pétroliers ou gaziers en phase d’exploration sont soumis à la procédure d’évaluation environnementale, conformément à la réglementation en vigueur, a fait observer le ministre. 

‘’Le Sénégal est assurément à la bonne école sur toutes ces questions liées à la prise en compte de la dimension environnementale dans les activités pétrolières et gazières’’, s’est félicité le ministre de l’Environnement.

Toutes ces initiatives témoignent d’un engagement fort et d’une volonté ferme du président Macky Sall et du gouvernement sénégalais, de mettre en place des règles, institutions et mécanismes novateurs destinés à assurer une gestion saine et durable des ressources pétrolières et gazières, a indiqué Mame Thierno Dieng.

SBS/ASG