L’importance de l’arbre dans la restauration des terres réaffirmée à Mbour
APS
SENEGAL-ENVIRONNEMENT-CELEBRATION

L’importance de l’arbre dans la restauration des terres réaffirmée à Mbour

Mbour, 1er août (APS) – L’adjoint au gouverneur de la région de Thiès chargé des affaires administratives, Maurice Latyr Dione, a rappelé dimanche l’importance de l’arbre dans la restauration des terres.
 
’’Le rôle important de l’arbre dans la restauration des terres n’est plus à démontrer. En effet, en plus de fixer les sols et d’augmenter ainsi l’infiltration des eaux de pluies, il réduit l’érosion éolienne et hydrique (fort ruissellement) qui entraînent une perte énorme en matière organique et d’autres éléments nutritifs ; les arbres favorisent une forte production de biomasse qui conserve et renforce les sols’’, a-t-il fait valoir.
 
Selon M. Dione, ces sols renforcés offrent une meilleure productivité avec des rendements suffisants et durables, gage d’un accès à des produits vivriers suffisants et de qualité, pilier de la sécurité alimentaire.
 
L’adjoint au gouverneur chargé des affaires administratives présidait la célébration de la 38ième édition de la journée nationale de l’arbre dont le thème est : ‘’Restauration des terres, source d’emplois et de sécurité alimentaire’’, avec comme slogan : ‘’Restaurons les terres dégradées, renforçons leur productivité’’.
 
Il a profité de cette célébration, qui s’est tenue au Collège d’enseignement moyen (CEM) du quartier Oncad de Mbour (ouest), pour procéder au lancement officiel de la campagne régionale de reboisement de l’édition 2021.

Selon Maurice Latyr Dione, le Sénégal accorde une importance à la gestion des ressources naturelles en général, et à l’arbre en particulier.
 
’’Une lecture superficielle du thème pourrait nous pousser naïvement à nous interroger sur sa relation avec l’arbre que nous célébrons aujourd’hui. Cependant, une réflexion plus poussée nous amène à nous rendre compte de toute sa pertinence, en cela qu’il pose la dialectique entre l’arbre, la terre dégradée qui a besoin d’être restaurée et la sécurité alimentaire’’, a souligné M. Dione.
 
Il estime que le thème de cette année interpelle tous sur la problématique de l’emploi qui constitue une ‘’préoccupation majeure et actuelle’’ de l’Etat du Sénégal.
 
Il a invité ‘’toutes les couches de la communauté’’, à l’échelle des territoires, à développer des synergies d’actions pour mieux protéger les ressources naturelles.
 
’’De façon particulière, j’appelle les maires a davantage collaborer avec les services des eaux et forêts et à les appuyer dans les activités de reboisement et dans toutes actions et initiatives visant à protéger et sauvegarder notre environnement. Notre environnement ne s’en portera que mieux et nous pourrons profiter pleinement des bienfaits de l’arbre sur notre économie, sur nos terres, sur notre cheptel et sur notre santé’’, a lancé M. Dione.
 
ADE/OID