L’état d’avancement des travaux de construction du CIVD de Touba jugé
APS
SENEGAL-ENVIRONNEMENT-SALUBRITE

L’état d’avancement des travaux de construction du CIVD de Touba jugé "satisfaisant"



Touba, 6 juil (APS) - Le coordonnateur de l’Unité de coordination des déchets (UCG), Ibrahima Diagne a estimé, jeudi, que des "avancées considérables" ont été enregistrées dans l’avancement des travaux de construction du Centre intégré de valorisation des déchets (CIVD) de Touba (Diourbel).

Ibrahima Diagne qui s’exprimait à la fin d’une visite des chantiers lancés il y a huit mois s’est dit satisfait de constater que "les bâtiments sont sortis de terre et les délais sont partis pour être respectés".

"Globalement le projet est en bonne voie et va permettre au Sénégal d’avoir le premier site où les déchets seront triés et orientés vers des unités de valorisation", a souligné M. Diagne.

Autant de raisons qui ont amené l’UCG à initier la construction de points de regroupement normalisés pour capter tous les déchets provenant de la pré-collecte avec des charretiers regroupés en coopérative, a avancé le coordonnateur de l’UCG.

Ibrahima Diagne qui a annoncé la mise à disposition dans 6 mois de matériels lourds (bennes, tasseuses, etc.) a fait noter que le tri qui se fera dans les points de regroupement permettra de "booster l’économie locale" au niveau des quartiers où les déchets récupérés seront commercialisés.


"L’objectif de ce projet est de contribuer à l’amélioration des conditions environnementales et de santé publique des populations", a-t-il souligné, rappelant l’existence d’une "économie derrière les déchets".


Le CIVD financé à hauteur de 17 milliards de frs CFA par la Banque islamique de développement (BID) vient renforcer le dispositif de pré-collecte et de collecte des communes de Touba Mosquée, Kaolack, Tivaouane et de la région de Dakar.


 ID/PON