Kaffrine : construction de 16 magasins céréaliers d’un coût de plus de 176 millions
APS
SENEGAL-ENVIRONNEMENT

Kaffrine : construction de 16 magasins céréaliers d’un coût de plus de 176 millions

Kaffrine, 3 juil (APS) – Le projet "Décentralisation des fonds climat" (DFC) a construit dans la région de Kaffrine 16 magasins céréaliers d’une valeur de plus de 176 millions de francs CFA, en vue de parer aux conséquences des inondations et des catastrophes naturelles, a indiqué, lundi, son coordonnateur, Momath Talla Ndao.
 
‘’DFC est un projet consacré à la résilience des communautés des collectivités locales. Il est financé par le Département fédéral pour le développement international (DFID) et piloté par l’ONG Innovation, environnement, développement en Afrique (IED Afrique)", a expliqué M. Ndao.
 
‘’Nous avons construit au total 16 magasins céréaliers. Et chaque magasin nous a coûté 11 millions 400 mille francs CFA. Donc, au total, ces magasins nous ont coûté 176 millions 6 mille 400 de francs CFA’’, a-t-il relevé dans un entretien accordé à l’APS. 
 
Il a souligné que ‘’ces magasins ont aujourd’hui permis de lutter contre les inondations, de préserver des produits de la production agricole et de lutter contre les incendies et les feux de brousse’’. 
 
Il a précisé que deux magasins sont construits dans la commune de Dianké Souf et autant dans les communes de Sagna, de Dioum Nguente, de Darou Minam, de Diokoul Mbelbouk, de Ségré Gatta et dans le département de Koungheul. 
 
‘’Durant les inondations, on remarque beaucoup de pertes de semences et autres matériels. Ces magasins vont permettre d’atténuer toutes ces pertes’’, a assuré M. Ndao. 
 
Selon lui, le projet DFC a aujourd’hui réalisé dans la région de Kaffrine des parcs à vaccination qui ont permis d’améliorer le taux de vaccination du bétail. ‘’En une journée, on peut aujourd’hui vacciner 900 têtes de bétail grâce au projet DFC’’, a-t-il vanté.
 
Il a rappelé que le projet a financé le conseil départemental de Kaffrine pour un montant de trente et un millions 954 mille de francs CFA. ‘’Tout ceci en vue d’accompagner les collectivités locales dans l’adaptation, bref pour faire face au changement climatique’’, a-t-il soutenu.

MNF/ASG