Fatick : l’UCG décline un dispositif de maintien de la propreté
APS
SENEGAL-ENVIRONNEMENT

Fatick : l’UCG décline un dispositif de maintien de la propreté


Fatick, 24 mars (APS) - Le coordonnateur régional des pôles de l’Unité de coordination et de gestion des déchets solides (UCG), Mbaye Fall Diallo, a décliné mercredi, le dispositif de maintien de la propreté mis en place dans la commune de Fatick à la suite de la phase d’éradication de dépôts sauvages d’ordures.
 
"Ce dispositif de maintien ou de pérennisation de la propreté est la suite de la phase d’urgence d’éradication à Fatick de 10 dépôts sauvages d’ordures, financée à hauteur de 144 millions de francs CFA", a confié M. Diallo dans un entretien avec l’APS.
 
Il a expliqué que ce dispositif comme la mise en place de schémas de collecte de déchets sur une distance de 50 kilomètres d’itinéraires dans les quartiers de la commune et 16 kilomètres à travers les grandes artères.
 
Le coordonnateur régional de l’UCG a aussi évoqué un dispositif de balayage qui regroupera une cinquantaine de personnes et autant de bacs à ordures disséminés entre les grandes artères pour maintenir les places publiques propres.
 
De même, a-t-il ajouté, il est prévu l’installation de 12 Points de regroupements normalisés (PRN), des espaces publics contenant des bacs à ordures qui visent à éviter le retour des dépotoirs d’ordures sauvages.
 
L’UCG compte aussi rencontrer et mobiliser les populations, les Associations sportives et culturelles (ASC), les organisations de femmes, et la société civile pour les doter d’équipements de nettoiement, a-t-il fait savoir.
 
Selon lui, l’objectif est d’impliquer les populations dans le cadre d’animation pour nettoyer en profondeur régulièrement leurs quartiers. L’UCG avec ses matériels lourds composés de camions, de pelles mécaniques, viendra procéder à l’évacuation des déchets, a-t-il dit.
 
M. Diallo a, dans cette dynamique, signalé un réaménagement par l’UCG de la décharge publique qui se trouve à Mbellacadio.
 
L’UCG a décentralisé depuis le 22 février dernier ses unités dans la commune de Fatick dans le cadre d’une phase d’urgence d’éradication des dépôts sauvages d’ordures prévue sur une durée de trois mois.


AB/ASB/OID