Dakar, 9 jan (APS) - La Fédération démocratique des écologistes du Sénégal (FEDES) invite les autorités sénégalaises à veiller à une "stricte" application du droit de la mer. (...)" />
Des écologistes sénégalais demandent une stricte application du droit maritime
APS
SENEGAL-ENVIRONNEMENT

Des écologistes sénégalais demandent une stricte application du droit maritime


Dakar, 9 jan (APS) - La Fédération démocratique des écologistes du Sénégal (FEDES) invite les autorités sénégalaises à veiller à une "stricte" application du droit de la mer.


 


Dans un communiqué parvenu lundi à l’APS, les écologistes sénégalais demandent "l’application stricte de la convention d’accès aux ressources halieutiques, côtières et marines".


 


Ils exhortent aussi l’Etat du Sénégal à faire appliquer, à l’intérieur de ses frontières, "les directives de la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) sur la gestion des océans, des forêts et des terres".


 


La FEDES interpellent les autorités sur la gestion des infrastructures de pêche et réclame "l’audit" de la gestion des "quais et complexes frigorifiques de pêche".


 


Elle demande au gouvernement d’aider les organisations de la société civile et les parlementaires à mettre en place un "groupe national multi-acteurs" chargé de superviser l’application au Sénégal des "conventions" de l’Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE), dont le Sénégal est partie prenante.


 


Les écologistes sénégalais manifestent aussi le désir d’aider le Comité national du dialogue social pêche-aquaculture (CNDSPA) à créer "des emplois marins". 


 

SK/ESF/MS