Une campagne de reboisement lancée par la COJER à Kaffrine
APS
SENEGAL-ENVIRONNEMENT-PERSPECTIVES

Une campagne de reboisement lancée par la COJER à Kaffrine

Kaffrine, 29 août (APS) - De jeunes partisans du pouvoir à Kaffrine (centre) ont procédé samedi au lancement d’une campagne de reboisement, dans le cadre du programme ’’PSE vert’’, par lequel les autorités veulent reverdir le Sénégal en accompagnant les initiatives de développement notamment à la base.

Dénommée "Une maison, un arbre", cette opération vise à "répondre activement et efficacement à l’appel du chef de l’Etat’’, à travers son programme "PSE vert", le volet environnement du Plan Sénégal développement, un condensé de programmes et projets de développement censés conduire le Sénégal à l’émergence à l’horizon 2035.
 
"Cette journée sera une occasion pour les jeunes de Kaffrine de reboiser 550 plants (...) dont 250 arbres fruitiers et 300 arbres ombrages" à travers la capitale du Ndoucoumane, a expliqué Bilal Cissé, coordonnateur départemental de la Convergence des jeunesses républicaines (COJER), structure affiliée à l’Alliance pour la République (APR), le parti au pouvoir.
 
 
Sous l’impulsion du directeur général du Centre des œuvres universitaires de Dakar (COUD), Abdoulaye Seydou Sow, un des responsables locaux de l’APR, la COJER de Kaffrine "a pris l’initiative d’organiser’’ cette opération de reboisement, selon le coordonnateur départemental de la COJER.

De cette manière, ces jeunes veulent "répondre favorablement aux recommandations données par le ministre de l’Environnement durable, Abdou Karim Sall, lors de son passage à Kaffrine, afin de reverdir notre localité", a indiqué Bilal Cissé. 
 
Selon lui, cette même opération de reboisement sera déroulée dans les autres huit communes du département de Kaffrine.
 
 "Nous allons toucher tout le département de Kaffrine pour reverdir notre localité et participer à son développement économique", a promis Bilal Cissé.
 
"Nous voulons faire de Kaffrine et ses environs, un territoire compétitif, viable et porteur d’un développement durable. Les jeunes de Kaffrine veulent traduire activement la politique définie par le chef de l’Etat au plan local", a-t-il encore dit. 
 
Il a rappelé l’importance des arbres dans la gestion de l’environnement. Ils aident "à économiser l’énergie, à prévenir le ruissellement des eaux de pluie et à participer au combat contre le réchauffement climatique", relève-t-il.
 
Aussi Bilal Cissé a-t-il appelé les jeunes à "se donner la main" "pour davantage reboiser des arbres et concrétiser cette ambition du chef de l’Etat qui dit-il n’est autre que de reverdir le Sénégal".
 

MNF/BK