Kabada : un poste forestier offert par des femmes aux eaux et forêts
APS
SÉNÉGAL-ENVIRONNEMENT

Kabada : un poste forestier offert par des femmes aux eaux et forêts

Bounkiling, 19 avr (APS) - Les femmes de l’association des volontaires pour la protection de l’environnement (AVPE) de la commune Ndiamalatyel (Bounkiling) ont offert un poste forestier d’un coût de trois millions cinq cent mille francs CFA au service régional des eaux et forêts de Sédhiou, en vue de l’accompagner dans son travail de protection des forêts. 
 
Cet appui des femmes du Kabada, zone géographique située à la frontière entre le Sénégal et la Gambie, s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la coupe abusive de bois et les feux de brousse dans cette partie du territoire régional.
 
Il a été rendu possible grâce à une subvention de deux millions de francs CFA, octroyée par le Fond d’appui à l’environnement et au développement (FAED), en partenariat avec l’AVPE.

Cette subvention a permis aux femmes du Kabada de développer des activités génératrices de revenus qui ont généré plus de six millions de francs CFA. 
 
Pour favoriser la proximité et la collaboration entre le service des eaux et forêts et les populations locales, ces femmes ont décidé d’investir dans la protection de l’environnement.

Pour ce faire, elles ont construit à Diallocounda un local sur fonds propres pour le mettre à la disposition des agents des eaux et forêts.
 
"Je suis fier d’être parmi vous les femmes exemplaires qui ont construit ce poste forestier avec fonds propres, pour nous octroyer ce bâtiment. Ces actions citoyennes méritent d’être saluées et démultipliées partout" sur le territoire national, a déclaré Ismaila Niang, l’inspecteur des eaux et forêts de Sédhiou.
 
Les femmes de l’association s’activent dans la culture des pépinières pour en assurer la disponibilité, afin de faciliter les opérations de reboisement dans la zone du Kabada.
 
Deux blocs maraîchers ont été installés dans les village de Touba Fall et Diallocounda par le Fonds pour l’environnement mondial, en collaboration avec l’AVPE.
 
Selon le président de l’AVPE, Imam Mamadou Diallo, la commune de Diamalathyel devrait occuper bientôt une place importante dans la commercialisation des produits ligneux et non ligneux à travers l’appui des agents des eaux et forêts.  

OB/ASG/BK