A Podor, la campagne de reboisement va privilégier les espèces à haute valeur commerciale (responsable)
APS
SENEGAL-ENVIRONNEMENT

A Podor, la campagne de reboisement va privilégier les espèces à haute valeur commerciale (responsable)

Saint-Louis, 24 mars (APS) - La campagne de reboisement de cette année va mettre l’accent sur les espèces à haute valeur commerciale dans les zones sèches de la partie nord du Sénégal, a indiqué le commandant Mamadou Dia, responsable zone nord de l’Agence sénégalaise de la reforestation et de la grande muraille verte (ASERGMV).

"Cette année, en plus des plants fruitiers et d’ombrage, un accent particulier sera mis sur les espèces à haute valeur commerciale qui commencent à se raréfier dans le diéri", la partie qui n’est pas irriguée par les eaux du fleuve Sénégal, a-t-il annoncé.
 
Intervenant mardi au terme d’une tournée dans le département de Podor (17 au 23 mars), le commandant Dia a cité le gommier (acacia Sénégal), parmi ces espèces à haute valeur commerciale.
 
Il a annoncé que grâce aux "plates-formes multifonctionnelles" réalisées dans cette zone par l’Agence de gestion des routes au Sénégal (Agéroute), les groupements de femmes de Mboyo, Bokidialloubé, Démette, Dodel et Saldé pourront produire des plants, avec l’encadrement de deux pépiniéristes recrutés localement et payés mensuellement par l’Agence de la reforestation et de la grande muraille verte.
 
L’objet de cette tournée était de "rendre opérationnelles les premières pépinières retenues pour cette année 2021’’ et de distribuer "des intrants composés de gaines, du petit matériel (brouettes, pelles, râteaux, seaux, arrosoirs) et de semences (...)’’.
 
Les localités bénéficiaires dans le département de Podor sont Podor commune, Mboyo (commune de Guédé), Démette, Dodel, Saldé (commune de Bokidialloubé), Bokidialloubé, Dimat et Thiangaye (commune de Thiangaye).
 
Il est attendu de cette initiative des productions de plants fruitiers, d’ombrage et d’essences forestières, suivant une approche développée par l’Agence sénégalaise de la reforestation et de la grande muraille verte.
 
Cette dernière compte par ce biais rendre l’arbre disponible et accessible, "pour une grande participation des communautés à la concrétisation du PSE vert", une initiative lancée par les pouvoirs publics et dont l’ambition est de rendre le Sénégal "plus vert" en misant sur la transition agro-écologique.
 
 


AMD/BK