Forum mondial de l’eau : le Sénégal et l’ISESCO signent un accord de partenariat
APS
SENEGAL-EAU-PARTENARIAT

Forum mondial de l’eau : le Sénégal et l’ISESCO signent un accord de partenariat

Dakar, 28 juil (APS) – L’Etat du Sénégal et l’Organisation du monde islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO) ont signé un accord de partenariat pour travailler à des ‘’axes de collaboration’’ en prélude au Forum mondial de l’eau prévu à Dakar du 22 au 27 mars 2021, annonce un communiqué reçu à l’APS. 
 
L’accord a été signé par Serigne Mbaye Thiam, le ministre chargé de l’Eau et de l’Assainissement au Sénégal, et Dr Salim Almalik, le directeur général de l’ISESCO, en marge d’un webinaire organisé récemment par les deux parties, de concert avec l’Office national de l’électricité et de l’eau potable, un établissement public marocain.
 
‘’Le Sénégal, dans le cadre de la préparation du forum, a développé une stratégie de mobilisation des acteurs, notamment ceux des pays de la oumma (communauté) islamique’’, souligne le communiqué. 
 
‘’L’actualité de la pandémie de Covid-19 illustre éloquemment l’urgence d’assurer un accès universel et durable à l’eau’’, poursuit la même source. ‘’A cet égard, il est heureux de noter que les défis de l’eau pour la oumma islamique, ainsi que les convictions partagées, constituent une formidable opportunité pour ses Etats membres (…) d’assurer un meilleur avenir de l’eau en partageant leurs expériences variées.’’
 
Serigne Mbaye Thiam souhaite que les ‘’pays musulmans de toutes les régions du monde s’engagent à assurer une réussite historique au forum’’ prévu en mars 2021 à Dakar, selon le communiqué.
 
Dr Salim Almalik a réitéré l’engagement de l’ISESCO à soutenir l’organisation de la neuvième édition du Forum mondial de l’eau, afin qu’il connaisse un grand succès.
 
Il a salué ‘’la confiance faite au Sénégal par la communauté mondiale’’, qui a décidé de tenir dans la capitale sénégalaise le prochain forum mondial sur les questions hydrauliques.
 
Loïc Fauchon, le président du Conseil mondial de l’eau, affirme dans le communiqué que la rencontre de Dakar ‘’permettra de trouver un nouvel équilibre entre l’eau et l’homme, pour la nature’’.
 
Abdoulaye Sène, le secrétaire exécutif de la neuvième édition du Forum mondial de l’eau, estime que cette rencontre sera ‘’une opportunité d’action et de mobilisation de la oumma islamique pour l’atteinte des ODD’’, les objectifs de développement durable.
 
M. Sène souhaite, selon le communiqué, que le forum de Dakar apporte des ‘’réponses tangibles’’ pour ‘’la sécurité de l’eau, la paix et le développement’’.

SBS/ESF/ASG