625 forages et 401 châteaux d’eau réalisés par l’OFOR en milieu rural, depuis 2014
APS
SENEGAL-EAU-ASSAINISSEMENT

625 forages et 401 châteaux d’eau réalisés par l’OFOR en milieu rural, depuis 2014

Dakar, 6 juillet (APS) - Au total, 625 forages et 401 châteaux d’eau ont été construits en milieu rural de 2014 à 2020, en vue de faciliter l’accès des populations à l’eau potable, a révélé, mardi, le directeur des études et de la planification de l’Office des forages ruraux (OFOR), Lamine Ka. 

 
’’Nous avons construit 625 forages et 401 châteaux d’eau dans le monde rural de 2014 à 2020, pour faciliter l’accès à l’eau potable aux populations’’, a déclaré M. Ka. 
 
Il intervenait lors du webinaire "Water Forum – Portugal-Sénégal" sur le secteur de l’eau et de l’assainissement, organisé par l’ambassade du Portugal, à travers la délégation dakaroise de l’AICEP, une association internationale, scientifique et technique à caractère non gouvernemental et à but non lucratif.

Au cours de ces échanges, des chefs d’entreprises du Sénégal et du Portugual qui s’activent dans ce secteur ont pris l’engagement de collaborer dans ce domaine.
 
Selon M. Lamine Ka, ’’l’OFOR a également réalisé au cours de cette période 14829 branchements domiciliaires et 4542 bornes fontaines, sans compter les 476 abreuvoirs construits pour le cheptel’’. 
 
Selon lui, ’’l’installation de ce réseau d’eau de 7339 km dans le monde rural a eu à impacter positivement sur l’amélioration des conditions de vie de 1 528 560 personnes’’. 
 
Avec de telles réalisations, le directeur général de l’Office des forages ruraux (OFOR), Alpha Bayla Guèye, a salué ’’la volonté du chef de l’Etat de professionnaliser l’hydraulique rurale afin d’assurer l’accès à l’eau potable à toute la population’’.
 
Dans cette perspective, il estime que ’’ce webinaire est venu à point nommé parce qu’il est important à ce stade que l’on commence à mettre en contact les différentes parties du 9ème Forum mondial de l’Eau", prévu à Dakar du 21 au 26 mars 2022, sur le thème "La Sécurité de l’eau pour la paix et le développement’’. 
 
’’Nous signons des contrats d’affermage avec des entreprises privées sur une période de dix ans à l’issue d’un appel d’offres sur le plan national et international pour la réalisation de nos ouvrages’’, a-t-il précisé.
 

DS/MD/BK