Une embarcation pour les villages de Kassack et Boudoum
APS
SENEGAL-COLLECTIVITE-TRANSPORT-MARITIME

Une embarcation pour les villages de Kassack et Boudoum

Kassak (Dagana), 25 fév (APS) - Le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, Oumar Gueye, a remis dimanche, une embarcation d’un coût de 40 millions de francs Cfa, aux populations des villages de Kassack et Boudoum​.



La pirogue d’une capacité de 32 places et équipée d’un moteur hors-bord, va assurer la traversée du fleuve, et profitera aussi aux populations des 7 autres villages environnants, situés dans la commune de Ronkh, dans le département de Dagana,.


La cérémonie de réception s’est déroulée en présence de l’adjoint au gouverneur de Saint-Louis chargé du développement, Sahite Fall, du préfet de Dagana, des maires de Ronkh, Richard –Toll. Il y avait aussi les autorités coutumières et religieuses.


L’embarcation permettra d’assurer le transport en sécurité des 270 personnes qui vivent dans les villages de Kassack et Boudoum, a souligné le ministre, ajoutant que les 70 élèves des villages sont prioritaires pour la traversée du fleuve d’une longueur de 200 m et d’une profondeur de 6 à 7 mètres. La pirogue est équipée de gilets de sauvetage.


Selon lui, il s’agit d’une doléance des populations qui vient d’être satisfaite par le président Macky Sall. L’embarcation, a-t-il dit, permet de désenclaver les villages de Kassack et Boudoum.


M Gueye a insisté sur l’entretien, suggérant la mise en place d’un comité de gestion, qui sera soutenu pendant six mois par le ministère de la Pêche pour l’achat du carburant et l’entretien.


Le ministre de la Pêche a annoncé d’autres embarcations pour offrir aux populations vivant le long des plans d’eau du nord du pays des conditions de transport dans le respect des normes de sécurité et de sûreté.


Il est revenu sur le rôle que le secteur de la pêche joue dans la croissance économique du pays avec un chiffre d’affaires de 244 milliards d’exportation en 2017.


Oumar Guèye a relevé que le gouvernement a accordé 20 milliards de francs Cfa de subvention aux pêcheurs pour l’achat de moteurs, et 20.000 gilets de sauvetage cédés à 2500 francs l’unité pour renforcer la sécurité en mer.


Le chef du village de Kassak, Ousseynou Niang, qui a salué le geste du gouvernement a demandé l’érection d’un pont sur le fleuve pour assurer l’écoulement de la production agricole dans cette zone rizicole.

BD/OID