Transport urbain : Fatick réceptionne sept minibus neufs
APS
SENEGAL-TRANSPORTS

Transport urbain : Fatick réceptionne sept minibus neufs

Fatick, 27 juil (APS) - Sept minibus neufs ont été réceptionnés jeudi à Fatick (centre) pour être mis en circulation dans cette ville, dans le cadre de la politique gouvernementale de "modernisation" du transport urbain, a constaté l’APS.

Les voitures ont été mises à la disposition de la commune de Fatick par le Conseil exécutif des transports urbains de Dakar (CETUD), chargé de l’exécution du programme de "modernisation" du transport urbain au Sénégal.

La cérémonie de réception des minibus s’est déroulée devant la mairie de la ville, en présence du gouverneur de la région, Souleymane Cissé, du maire Matar Bâ, du directeur général du CETUD, Thierno Birahim Aw, et de transporteurs.

"Ces sept véhicules seront exploités par les opérateurs économiques. Ils vont transporter les passagers sur deux lignes d’une longueur totale de 39 kilomètres, pour faciliter l’accès des populations aux écoles, aux marchés, aux services administratifs et sanitaires", a expliqué M. Aw.

Les minibus vont aussi transporter des passagers à Niakhar, un chef-lieu de commune situé à près de 20 kilomètres de Fatick, selon le directeur général du CETUD.

Les voitures seront utilisées aussi pour le transport des passagers entre Fatick et Foundiougne, deux villes distantes d’une vingtaine de kilomètres, a-t-il ajouté.

Elles devraient transporter en moyenne 5.000 passagers par jour et leur exploitation engendrer la création de 35 emplois, selon Thierno Birahim Aw.

Il a rappelé que le programme de "modernisation" du transport urbain a été lancé par le président de la République, Macky Sall, en 2015, sous la direction du ministère des Transports terrestres.

"Depuis le lancement du programme, 2.157 minibus ont été renouvelés, dont 550 circulant dans 10 villes, hors de la région de Dakar, pour un investissement global de 49 milliards de francs CFA et la création de 10.000 emplois directs", a dit le directeur du CETUD.

Selon lui, ces minibus transportent "plus d’un million de passagers" par jour, sur le territoire national.

La mise en circulation de ces véhicules contribue à la réduction de l’insécurité routière et au respect des normes environnementales liées au transport, a souligné M. Aw.

Il signale par ailleurs que 863 personnes ont été victimes d’accidents de la route, dans la région de Fatick, en 2016. Ces accidents ont causé la mort de 39 personnes, selon Thierno Birahim Aw.

"Depuis janvier 2017, la région de Fatick compte déjà 486 victimes d’accidents de la circulation, avec 10 décès", a-t-il indiqué, espérant pouvoir "infléchir la courbe des accidents de la route" avec les nouveaux minibus.

AB/ESF/BK