ACTUALITES
    Le Sénégal veut rendre ’’plus compétitive’’ l’expérience-voyageur (ministre)
    APS
    SENEGAL-AVIATION-TRANSPORT

    Le Sénégal veut rendre ’’plus compétitive’’ l’expérience-voyageur (ministre)

    Diass (Mbour), 31 août (APS) - Le ministre du Tourisme et des Transports aériens, Alioune Sarr, a réaffirmé, mardi, l’ambition du Sénégal de rendre "plus compétitive’’ l’expérience-voyageur, dans un contexte de construction de son hub aérien.
     
    L’ambition de "rendre plus compétitive l’expérience voyageur au sein de notre système de transport aérien par l’amélioration de tous les services offerts par les exploitants et les compagnies’’, demeure u défi, a-t-il notamment indiqué. 
     
    M. Sarr présidait, à l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD) de Diass (Mbour, ouest), une réunion de coordination qui a permis de présenter la stratégie de financement des projets urgents du hub aérien.
     
    Lors de son message à la nation du 31 décembre 2020 et du conseil présidentiel sur la stratégie hub aérien et touristique 2021-2025, tenu le 23 avril 2021, le président Macky Sall avait notamment annoncé la construction en 2021 d’un centre de maintenance aéronautique à l’AIBD, et la mise en œuvre d’un projet de construction d’un hub aérien sous-régional.
     
    D’après Alioune Sarr, la construction de ce hub aérien s’articulera autour d’un système digitalisé de facilitation des services aéroportuaires et aéronautiques, d’un réseau d’aéroports régionaux ’’performants et réhabilités’’ avec le Programme de réhabilitation des aéroports du Sénégal (PRAS).
     
    Alioune Sarr a aussi annoncé la création d’un centre de maintenance aéronautique, d’une nouvelle aérogare de fret, d’une école des métiers de l’aération civile, d’un centre logistique, d’un ’’aéroville moderne", ’’qui reflétera la culture du Sénégal avec toutes les commodités en termes d’infrastructures : hôtels, restaurants, centre de loisirs, centres commerciaux, centrale solaire, etc...". 
     
    ’’Notre pays va consolider son savoir-faire et son expertise à proposer à l’international notamment pour la conception, la construction, le développement et la gestion des infrastructures aéroportuaires’’.
     
    Après cinq mois de mise en œuvre, ’’nous pouvons constater que les projets prioritaires du hub aérien, clairement identifiés, ont démarré leur mise en œuvre’’, s’est réjoui le ministre du Tourisme et des Transports aériens.
     
    Il a, par ailleurs, renouvelé son appel à ’’plus de vigilance’’ par rapport aux objectifs du plan sectoriel, notamment dans sa composante ’’développement hub aérien’’, qui s’appuie sur le tryptique ’’AIBD SA-Air Sénégal SA-écosystème et infrastructures aéroportuaires de dernière génération’’.

    ADE/ASG/BK