Le permis à points pourra réduire les accidents de la route (ministre)
APS
SENEGAL-TRANSPORT-PREVENTION

Le permis à points pourra réduire les accidents de la route (ministre)

Dinguiraye, (Nioro) 4 mars (APS) - Le permis à points va constituer un élément dissuasif contre les accidents de la circulation, a déclaré samedi à Dinguiraye dans le département de Nioro (centre), le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Mansour Elimane Kane.
 
"C’est un élément (permis à points) dissuasif dont la mise en place va faire sortir de la route certains conducteurs dangereux. Quand on commet des infractions routières et qu’on perd des points, il faudra retourner à l’auto-école, reprendre la formation, pour encore passer le permis à points", a-t-il expliqué.
 
M. Kane s’exprimait au cours d’une visite de terrain sur le lieu du drame survenu vendredi sur la route de Porokhane près de Dinguiraye (Nioro).
 
Un bus est venu heurter dans sa direction un car "Ndiaga Ndiaye" qui avait à bord 59 passagers au lieu de 42 autorisés. Le bilan officiel fait état samedi de 14 morts et plusieurs blessés.
 
"Je pense que c’est un élément dissuasif qu’il faut encourager et le président de la République, Macky Sall a donné des instructions très claires pour la mise en œuvre du permis à points", a-t-il souligné.
 
Il a aussi annoncé la signature du contrat liant l’Etat au partenaire stratégique de cette mise en œuvre avant la fin du mois.
 
"On connait le partenaire stratégique et on va signer le contrat avant la fin du mois de mars 2017", a assuré le ministre, précisant que "le permis à points ne règlera pas tous les problèmes de la circulation, mais il reste une des solutions".
 
"C’est un élément dissuasif. On a vu dans des pays comme la France, le Maroc où la mise en place du permis à points a permis de réduire de moitié le nombre d’accidents de la circulation", a-t-il ajouté.

AB/SG/ASB