Macky Sall veut davantage de fluidité dans la circulation frontalière
APS
SENEGAL-GAMBIE-TRANSPORT

Macky Sall veut davantage de fluidité dans la circulation frontalière

Dakar, 12 mars(APS) - Le président Macky Sall s’est élevé jeudi à Dakar contre les blocages et autres entraves à la libre circulation constatés souvent aux frontières avec la Gambie, appelant les services en charge de cette question à œuvrer à la fluidité des déplacements dans la zone.

‘’Il faut dire clairement que les blocages et autres entraves à la libre circulation des personnes et des biens ne sont pas acceptables. Nos services respectifs ne doivent pas tolérer de tels agissements contraires aux accords bilatéraux et aux instruments communautaires de la CEDEAO sur la libre circulation des personnes et des biens’’, a-t-il notamment dit.

Le chef de l’Etat sénégalais intervenait lors de la deuxième session du Conseil présidentiel sénégalo-gambien tenue jeudi à Dakar en présence de son homologue, Adama Barrow. Une rencontre au sommet qui avait été précédée par une autre ayant réuni des experts des deux pays.


‘’Il est important que nos gouvernements poursuivent les concertations de façon à lever les entraves à l’application intégrale de l’accord sur les Transports routiers, y compris par la mise en place de l’Observatoire des pratiques anormales, conformément aux conclusions du premier Conseil présidentiel’’, a indiqué Macky Sall.

Il a de nouveau salué la réalisation du pont de la Sénégambie, insistant sur le fait qu’en plus d’être une infrastructure de développement, cet édifice constitue un trait d‘union entre les deux peuple, et un outil d’intégration sous régionale.

Le président sénégalais a dans ce cadre insisté sur la nécessité pour les gouvernements sénégalais et gambiens de veiller à une meilleure fluidité des transports publics et privés de part et d’autre des frontières communes.

BHC/AKS