2018,
APS
SENEGAL-AVIATION-AMBITIONS

2018, "Année de consolidation de l’envol du transport aérien" (ministre)

Diass (Mbour), 9 mars (APS) - Dans la perspective de renforcer les acquis pour la mise en place du "hub aérien au Sénégal", l’année 2018 est consacrée à la "consolidation de l’envol du transport aérien", a indiqué, vendredi, le ministre des Transports aériens et du Développement des infrastructures aéroportuaires, Maïmouna Ndoye Seck.
 
"L’année 2017 a été placée sous le sceau de l’envol du transport aérien. Cela nous avait valu de travailler très dur, en vue d’atteindre les objectifs qui nous ont été fixés, à savoir mettre en exploitation l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD), engager la réhabilitation des aéroports régionaux et se doter d’une Compagnie aérienne performante’, a-t-elle affirmé. 
 
Mme Seck participait, à l’AIBD, à la célébration de la journée internationale de la femme, une initiative des femmes unies de l’aviation civile, engagées dans la consolidation des acquis du transport aérien. 
 
"Cette heureuse occasion m’offre l’opportunité de lancer un appel à toutes les travailleuses et travailleurs du secteur pour que la culture de la performance soit plus et mieux ancrée dans nos pratiques", a-t-elle insisté, avant d’exhorter les femmes et les hommes de la plateforme aéroportuaire de maintenir l’AIBD, en son état de bijou qui fait la fierté des Sénégalais et de la Diaspora.
 
"Notre aéroport principal doit être inscrit sur la liste des aéroports certifiés et avec une qualité de service dans les standards les plus élevés. Nous y arriverons si nous y travaillons tous ensemble. Grace à Dieu, ainsi qu’à l’engagement sans faille de tout un chacun, nous avons eu la satisfaction d’atteindre ces objectifs", a-t-elle fait savoir, relevant que "l’AIBD est une infrastructure offrant l’image d’un Sénégal moderne et ouvert sur le monde". 
 
"Quelques jours avant l’inauguration de cet aéroport, précisément le 18 novembre 2017, le contrat commercial pour la réhabilitation des aéroports de Saint-Louis, de Ourossogui-Matam, de Ziguinchor, de Tambacounda et de Kédougou a été signé pour un maillage du territoire avec des infrastructures aéroportuaires de dernière génération", a-t-elle révélé. 
 
A ce jour, a signalé Maïmouna Ndoye Seck, les travaux préliminaires concernant les études techniques sont engagés et les travaux de construction seront lancés avant la fin du premier semestre de cette année. 
 
S’agissant de la compagnie nationale, elle est aujourd’hui dotée de deux appareils neufs, de type ATR 72-600, qui lui permettront, très bientôt, de démarrer l’exploitation du réseau domestique et de proche voisinage, en attendant d’attaquer le réseau régional et intercontinental grâce aux deux Airbus A330 NEO de dernière génération, dont l’acquisition est en cours. 

ADE/ASB