Un centre de formation en tourisme et hôtellerie inauguré à Nianing
APS
SENEGAL-TOURISME-FORMATION

Un centre de formation en tourisme et hôtellerie inauguré à Nianing

Nianing (Mbour), 29 mars (APS) - Le maire de la commune de Malicounda (Mbour, ouest), Maguette Sène, et le directeur général de la Société d’aménagement et de promotion des zones et côtes touristiques du Sénégal (SAPCO), Aliou Sow, ont inauguré, lundi, un centre de formation en tourisme, hôtellerie et restauration, sis à Nianing, près de Mbour, a constaté l’APS.
 
 
Ce centre, d’un coût global de 60 millions de francs CFA, a été mis en place avec l’Ecole nationale de formation hôtelière et touristique Cheikh-Amala-Sy de Dakar, avec qui la commune de Malicounda a signé une convention de partenariat. Celle-ci permet aux étudiants de se présenter aux examens d’Etat, au terme de leur formation.
 
’’Nous avons initié ce centre pour anticiper sur les besoins d’emplois de la zone, surtout avec le grand projet du chef l’Etat, le président Macky Sall, qui veut faire de Pointe-Sarène, un village de notre commune, la deuxième station balnéaire du département de Mbour’’, a expliqué l’élu local.
 
Il explique que l’idée derrière ces formations consiste à doter les jeunes de compétences leur permettant de postuler pour les emplois qu’offrent les hôtels et les autres structures touristiques qui vont s’implanter à Pointe-Sarène.
 
Actuellement, 200 étudiants sont en formation dans les différents métiers du tourisme et de l’hôtellerie.

Ils ont été sélectionnés parmi environ 400 jeunes à l’issue d’un concours supervisé par les enseignants du centre.

Un quota d’élèves a été déterminé pour chacun des 22 villages de la commune, a précisé Maguette Sène.
 
Un protocole d’accompagnement a aussi été signé avec la SAPCO, pour que les opportunités d’emplois offertes soient profitables aux élèves du centre de formation de Nianing.
 
M. Sène promet de s’ouvrir aux 15 autres communes du département de Mbour pour qu’à travers des conventions, tous les jeunes qui le désirent, puissent être formés au niveau du centre.
 
Le directeur de l’école nationale de formation hôtelière Cheikh-Amala-Sy, Moussa Thior, estime que si tous les dirigeants des collectivités territoriales du Sénégal s’inspiraient du maire de Malicounda, la formation et l’employabilité des jeunes seraient une réalité dans ce pays.
 
’’Certes, nous avons signé une convention avec la municipalité, mais aujourd’hui, nous avons un pacte moral avec les jeunes, qui constitue un début de solution pour les prochains investisseurs dans les domaines du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration’’, a soutenu M. Thior.
 
Le DG de la SAPCO souligne que de ’’belles opportunités’’ s’offrent aux futurs diplômés de ce centre puisque le groupe espagnol RIU est en train de construire un hôtel de 1014 chambres.
 
Selon Aliou Sow, 514 chambres de ce réceptif hôtelier vont être livrés le 2 novembre prochain. 

ADE/ASG/BK