Tourisme : les opérateurs invités à rembourser les prêts octroyés par l’Etat
APS
SENEGAL-ECONOMIE

Tourisme : les opérateurs invités à rembourser les prêts octroyés par l’Etat

Dakar, 16 juin (APS) – Le président de la Fédération des organisations patronales de l’industrie touristique du Sénégal (FOPITS), Mamadou Racine Sy a invité, vendredi, les bénéficiaires des prêts du Crédit hôtelier et touristique (CHT) à respecter les engagements auxquels ils ont souscrit "librement".
 
’’Ces crédits sont faits pour être remboursés. Il ne s’agit pas d’un don (…). Il n’est pas question non plus de considérer que c’est de l’argent qu’on reçoit et à ne pas rembourser’’, a insisté M. Sy lors d’une cérémonie de signature des premières conventions de prêt du CHT.
 
La Banque nationale de développement économique (BNDE) du Sénégal a prêté 1.309.180.249 francs CFA à 16 opérateurs privés membres de la FOPITS.
 
Les bénéficiaires viennent de plusieurs zones touristiques du pays : Vélingara (1), Kédougou (2), Tambacounda (1), Saly-Portudal (3), Fatick (1), Dakar (4), Somone (1), Lac Rose (1), Cap-Skiring (1) et Ziguinchor (1). 
 
’’Le non-respect des engagements pris par les bénéficiaires va jeter le discrédit sur notre mission. Nous ne pouvons pas accepter cela’’, a averti M. Sy en présence des bénéficiaires du CHT.
 
’’Il y a un véritable [défi] des bénéficiaires à respecter les engagements qu’ils ont librement pris’’ en acceptant de prendre les fonds mis à leur disposition par le Crédit hôtelier et touristique et la BNDE, a insisté le président de la FOPITS.
 
Il souhaite aussi que les financements octroyés aux opérateurs du tourisme et de l’hôtellerie soient utilisés de ’’manière efficiente’’.
 
’’L’investissement hôtelier est lourd. Si on veut développer le tourisme, il faut encore redoubler d’efforts. Ce crédit hôtelier est un bon début. Maintenant, il faut aller plus loin’’, a-t-il dit, souhaitant que le montant des prêts puisse atteindre 50 milliards de francs CFA dans les prochaines années, pour développer le tourisme au Sénégal.
 
La dotation initiale du crédit hôtelier et touristique est de cinq milliards de francs, dont deux milliards octroyés aux opérateurs en 2016, selon le secrétaire général du ministère du Tourisme et des Transports aériens, Zeynab Mbengue Wade. 
 
Elle assure que les crédits octroyés aux entreprises du tourisme et de l’hôtellerie vont ’’fortement’’ contribuer à l’amélioration de cet important secteur de l’économie sénégalaise.

L’Etat du Sénégal a mis en place le CHT en décembre 2016 pour financer "des projets de rénovation et d’extension d’établissements d’hébergement touristique, de renouvellement et d’acquisition d’équipements pour les entreprises touristiques".
 
Cette décision fait partie d’une série de mesures prises par le gouvernement pour relancer le tourisme, un secteur vital de l’économie en sénégalaise mais en berne depuis plusieurs années.


SDI/ESF/PON