Thiès : des acteurs du tourisme s’imprègent du nouvel incubateur de micro-entreprise touristique
APS
SENEGAL-TOURISME-ENTREPRENARIAT

Thiès : des acteurs du tourisme s’imprègent du nouvel incubateur de micro-entreprise touristique

Thiès, 14 nov (APS) - Des acteurs du tourisme et activités connexes ont été imprégnés, mercredi à Thiès, des possibilités d’accompagnement que leur offre l’incubateur de microentreprise touristique de la région, qui démarre ses activités "dès la semaine prochaine" pour aider les porteurs de projets à se professionnaliser et à se développer.

Logé au service régional du tourisme basé à Mbour, l’incubateur de microentreprise touristique, une composante du Projet de micro tourisme, démarre ses activités "dès la semaine prochaine", a indiqué à l’APS Abdoulaye Faye, spécialiste en développement de projets et produits touristiques au sein de ladite structure. 
 
M. Faye venait de prendre part à une rencontre d’information du comité régional de développement (CRD) présidée à la gouvernance de Thiès, par l’adjointe au gouverneur chargée du développement Ngoné Cissé. 
 
Une cinquantaine de participants y avaient pris part. Outre des acteurs du tourisme, il y avait des représentants d’associations de jeunes, de femmes, de structures de promotion de l’emploi, de l’administration territoriale, des collectivités territoriales, etc. 
 
"Le tourisme était portée par de grandes tours operators venus de l’étranger. Aujourd’hui, le gouvernement veut inverser la tendance avec les populations locales pour (qu’elles) développent des activités connexes à travers de petites entreprises", a expliqué M. Faye. 
 
Dans cette optique, il s’agit d’encadrer ces structures dont l’effectif ne dépasse pas 10 personnes, pour qu’elles puissent capter des retombées du secteur. 
 
A l’horizon 2023, le Projet de micro-tourisme, un des 27 projets-phares du Plan Sénégal émergent (PSE), vise à accompagner la création de 750 microentreprises touristiques dans les quatre régions de Ziguinchor, Tambacounda, Saint-Louis et Thiès, a noté M. Faye. 
 
Thiès est la région pilote de ce projet ciblant notamment les femmes et les jeunes et dont l’ambition est de créer au bout du compte 17.000 emplois, dont 4.000 formels.
 
Le coût du projet a été arrêté à 21 milliards de francs CFA, dont 1 milliard déjà libéré par l’Etat, le reste devant être constitué par les partenaires techniques et financiers en un fonds d’impulsion qui sera logé au niveau central. 
 
Le projet concerne toute activité connexe au tourisme, de la culture à l’artisanat, entre autres domaines visés. 
 
"Ce n’est pas seulement Thiès, qui est la région pilote par laquelle on va démarrer, mais il y aura Tambacounda, Saint-Louis et Ziguinchor", a relevé Abdoulaye Faye.
 
Les activités de l’incubateur démarrent "dès la semaine prochaine, avec les appels à candidatures", signale M. Faye, selon qui il n’y a que le CRD qu’on attendait pour lancer le projet. 
 
Des appels à candidatures seront sur Internet et les porteurs de projets pourront retirer ou télécharger des fiches à remplir et déposer pour présélection au service régional. 
 
Les dossiers présélectionnés seront envoyés à un comité de sélection à Dakar. De là, ceux qui seront retenus seront transférés à l’incubateur qui se chargera d’accompagner l’entreprise en question pendant 6 mois à 2 ans, selon qu’elle soit nouvelle ou déjà en activité. 
 
La mise en relation et la recherche de financement comptent parmi lesquels l’entreprise bénéficiera d’un renforcement. 
 
Les porteurs de projets "innovants" pourront bénéficier de retombées du tourisme, grâce à ce projet à mettre en œuvre dans la région de Thiès, "poumon du tourisme" au Sénégal, a dit Néné Daff Camara, chef du Service régional du tourisme des régions de Thiès et Diourbel. 
 
Les porteurs de projets présélectionnés peuvent être appuyés dans la rédaction de business plans, être mis en réseau. 
 
L’incubateur de Thiès, en tant que site pilote de ce projet, s’est vu assigner, à l’image des trois autres qui seront installés dans les régions, un objectif annuel de 30 à 40 entreprises à créer par an. 
 
 

ADI/BK