Les acteurs du tourisme misent sur les vols internationaux pour la relance des activités
APS
SENEGAL-TOURISME

Les acteurs du tourisme misent sur les vols internationaux pour la relance des activités

Dakar, 21 juil (APS) - Les acteurs du tourisme disent compter sur la reprise des vols internationaux pour relancer leurs activités économiques stoppées pendant plusieurs mois, en raison de la pandémie de COVID-19.

 
‘’Tant que les vols commerciaux n’auront pas repris, l’activité aura des difficultés à reprendre aussi. Nous gardons espoir, notamment avec les vols sur l’Europe, car une fois débloqués, d’ici début août, tout ira mieux pour nous’’, a indiqué le directeur d’exploitation de Terrou-Bi, François Portiglia.
 
‘’Dans un hôtel comme le nôtre où 75 à 95% de la clientèle est étrangère, tant que ces vols ne reprendront pas, nous aurons des difficultés à remplir’’, a-t-il renchéri.
 
Selon lui, l’année dernière à la même époque, le taux d’occupation était de 85%, mais présentement, les réceptifs peinent à atteindre les 15%. 
 
‘’On a mis en place un certain nombre d’offres, notamment de week-end réduit à 50% et de long séjour également pour la clientèle locale, qui commence à reprendre doucement’’, a-t-il ajouté.
 
Pour sa part, le manager général de Yaas Hôtel, Marie Sinquin, a soutenu que son établissement reste encore très impacté par la COVID-19.

‘’Nous n’avons pas encore reçu des clientèles pour le moment, mais ça ne saurait tarder. Donc, on attend l’ouverture officielle des frontières’’, a-t-elle noté.
 
Elle a souligné que la reprise est lente, avec des taux de remplissage très bas, exprimant toutefois son optimisme pour les mois d’août et de septembre.
 
‘’Nous avons connu beaucoup de pertes, nous ne saurons donner des chiffres exacts. Car, cela a été énorme et pour y remédier, nous proposons des offres de réduction sur les chambres et la partie restauration afin d’attirer les clients pendant le week-end’’, a-t-elle expliqué.
 
‘’Depuis l’ouverture des frontières, les compagnies nous ont un peu plus associés à la vente des billets d’avion, ce qui n’était pas le cas il y a deux mois’’, a, quant à elle, indiqué, la cheffe d’agence de Sénégal Tours, Daro Fall.
 
Pour elle, la réouverture des frontières a redynamisé un peu le secteur d’activité, ‘’car les ventes et les demandes de réservation s’effectuent déjà’’. 
 
‘’On a eu beaucoup de demandes avant l’ouverture de l’aéroport. En amont, il y a eu quand même pas mal de demandes depuis un ou deux mois’’, a-t-elle précisé. 

AMN/MD/ASG