Le Marathon sur la Petite-Côte pourrait servir de vitrine au tourisme (responsable)
APS
SENEGAL-SPORT

Le Marathon sur la Petite-Côte pourrait servir de vitrine au tourisme (responsable)

Mbour, 16 nov (APS) – Le Marathon international du Sénégal sur la Petite-Côte (ouest) pourrait constituer "un évènement majeur’’ pour la promotion du tourisme, a indiqué mercredi le directeur de la gestion des stations touristiques de la Société d’aménagement et de promotion des zones et côtes touristiques du Sénégal (SAPCO), Babacar Mbengue.

"Ce marathon pourrait être un évènement majeur de soutien à notre tourisme, parce que non seulement ça va permettre de parler du Sénégal. De partout à travers le monde, les gens vont venir pour courir, mais aussi visiter ce que nous avons comme potentiel culturel, écologique, etc.’’, a dit M. Mbengue.


Il est ‘’normal et nécessaire’’ que la SAPCO puisse accompagner une telle initiative, a-t-il affirmé. Il s’exprimait lors d’une réunion du Conseil départemental de développement (CDD) présidée par l’adjoint au préfet de Mbour, Alseyni Bangoura, sur l’organisation de la troisième édition du Marathon international du Sénégal sur la Petite-Côte, prévue dans une dizaine de jours.


‘’Le Sénégal, notamment la Petite-Côte, a une vocation de tourisme balnéaire, particulièrement le tourisme de loisirs, qui était, pendant très longtemps, soutenu par le fameux rallye Dakar durant lequel [...] dans toutes les télévisions du monde, on parlait du Sénégal’’, a-t-il rappelé.


Il a indiqué qu’avec le transfert du Dakar en Amérique du Sud, le tourisme sénégalais l’a ‘’lourdement’’ ressenti, avec surtout une baisse de la fréquentation, justifiant de fait la nécessaire diversification de l’offre tourisme qui s’impose aujourd’hui plus que jamais.


‘’Aujourd’hui, on parle beaucoup d’autres formes de tourisme, comme le culturel, le tourisme d’affaires et autres, mais aussi, il y a le tourisme sportif qu’il faut davantage promouvoir. Et Saly-Portudal le montre, puisqu’il y a l’académie Diambars où des équipes nationales viennent pour se préparer en logeant dans les hôtels, il y a l’académie Aspire et la NBA qui est en train de s’y installer’’, a fait savoir Babacar Mbengue.


Il estime qu’il faut d’autres formes de discipline sportive pouvant contribuer à promouvoir la destination Sénégal qui a d’énormes potentialités touristiques et hôtelières.


‘’La SAPCO, qui gère la station balnéaire de Saly-Portudal, est en train d’aménager une nouvelle station touristique à Pointe-Sarène. Puisque le marathon va de Saly à Pointe-Sarène, il est normal que nous soyons impliqués dans l’organisation d’un tel évènement’’, a-t-il fait valoir.


Pour Babacar Mbengue, le Sénégal doit développer des ‘’évènements culturels majeurs’’, pour booster le secteur touristique.

ADE/ASG