L’ASPT et l’AIBD nouent un partenariat visant à promouvoir la destination Sénégal
APS
SENEGAL-TOURISME

L’ASPT et l’AIBD nouent un partenariat visant à promouvoir la destination Sénégal

Thiès, 31 août (APS) – L’Agence sénégalaise de promotion touristique (ASPT) a signé vendredi avec Limak-AIBD-Suma (LAS), société de gestion de l’aéroport Blaise Diagne de Dias, une convention de partenariat destinée à améliorer la qualité d’accueil et de service de cet aéroport, a constaté l’APS.
 
‘’C’est un accord que nous avons signé pour nous engager à bien accueillir les touristes qui arrivent au Sénégal’’, a expliqué Xavier Mary, directeur général de LAS, lors de la cérémonie de signature de la convention dans le hall départs de l’aéroport international Dakar Blaise Diagne (AIBD) de Diass.
 
 La société aéroportuaire a mis le passager au centre de ses préoccupations, et le touriste passager est ‘’encore plus important’’, a-t-il relevé. 
 
‘’Nous sommes le premier lieu d’arrivée du touriste au Sénégal. C’est là qu’il a la première impression qui doit être la bonne. C’est là qu’il va garder la première image de son arrivée dans le pays et aussi la dernière image quand il repartira’’, a-t-il ajouté.
 
 D’où la volonté du personnel aéroportuaire de contribuer par son engagement à ce ‘’que le touriste soit bien accueilli et que le tourisme se développe’’.
 
‘’Avec nos équipes, nous sommes en train d’améliorer le service que nous offrons’’, a assuré M. Mary. ‘’Nous allons continuer à améliorer notre service que ce soit l’accueil, les équipements, les différents dispositifs que l’aéroport peut mettre à la disposition des touristes’’, a assuré le directeur général de LAS.
 
 Les acteurs de l’aéroport travailleront ensemble pour identifier ce qu’il faudrait améliorer, a-t-il annoncé, précisant que l’AIBD table sur 40 à 50% de passagers touristes.
 
‘’Il n’y a pas de choix plus naturel que l’AIBD’’ pour façonner la première impression que le passager va se faire du pays de la Téranga, estime pour sa part Mouhamadou Bamba Mbow, directeur général de l’ASPT. D’où, selon lui, l’importance de mettre tous les acteurs de la plateforme aéroportuaire sur le même élan de la recherche de la qualité.
 
Situé ‘’à deux pas’’ de la station touristique de Saly, d’infrastructures comme Dakar Aréna, de l’arène nationale, du Cicad, et grâce aux moyens de transport qui sont disponibles, l’aéroport est ‘’bien placé’’ pour jouer sa partition dans la promotion de la destination Sénégal, estime son responsable.
 
‘’Prochainement avec la signature de la charte concertée avec l’ASPT, nous associerons tous les acteurs du site, de manière à être dans le même élan : accueillir le touriste de manière exceptionnelle au Sénégal’’, a assuré Xavier Mary. 
 
Les forces de police, la douane, les boutiques, bref tous les acteurs de la ‘’chaîne vertueuse’’ tourisme- aéroport sont concernés par la promotion, a noté le secrétaire général de l’ASPT Mamadou Diallo.
 
L’AIBD et l’ASPT travaillent à l’élaboration d’une charte concertée touristique d’accueil aéroportuaire, a poursuivi M. Diallo. 
 
‘’On espère élargir la charte dans les régions à travers les 6 pôles touristiques définis dans le cadre du Plan Sénégal émergent’’, a-t-il dit, relevant que ce document devra aussi être paraphé avec les ports et les syndicats d’initiatives. 
 
L’idée est de sensibiliser tous les acteurs qui entrent en contact avec des touristes, pour les faire contribuer à un bon accueil des visiteurs, a-t-il fait savoir.
 
Pour Mouhamadou Bamba Mbow, le Sénégal vient d’une situation où il était ‘’sur la liste rouge de pas mal de pays’’ en 2012, à une autre où en cinq ans, il a atteint le cap du million de visiteurs.
 
Avec comme objectif d’être ‘’dans le top ten des destinations touristiques d’Afrique’’, le Sénégal compte s’appuyer d’abord sur sa clientèle de base à travers le tourisme interne, avant de s’ouvrir à l’international, a dit M. Mbow.
 
 
ADI/AKS