Près de quatre milliards de francs CFA pour les acteurs du pôle touristique du Sine-Saloum
APS
SENEGAL-TOURISME

Près de quatre milliards de francs CFA pour les acteurs du pôle touristique du Sine-Saloum

Fatick, 28 avr (APS) - Le ministre du Tourisme et des Transports aériens, Alioune Sarr, a annoncé mardi une subvention de près de quatre milliards de francs CFA pour les acteurs et entreprises du pôle touristique du Sine-Saloum (régions de Fatick, Kaolack et Kaffrine) affectés par la pandémie de Covid-19.


Ce financement va provenir du Fonds de crédit hôtelier et touristique destiné à atténuer les effets de la pandémie de coronavirus sur le tourisme, selon M. Sarr.


‘’Le budget qu’on mettra à la disposition du pôle touristique du Sine-Saloum [...] sera distribué aux acteurs et entreprises des secteurs de la restauration, de l’hôtellerie, du transport touristique, sans oublier le secteur culturel et sportif’’, a-t-il précisé lors d’une visioconférence organisée par son ministère.


Des gouverneurs de région, des acteurs du tourisme et des responsables des pôles touristiques ont pris part à la visioconférence.


Le gouverneur de la région de Fatick, Seynabou Guèye, a salué l’initiative de l’Etat visant à soutenir le tourisme, un des secteurs les plus touchés par la pandémie de Covid-19.


‘’Avec l’ensemble des acteurs de la région de Fatick, nous allons discuter des critères requis pour bénéficier de cette aide de l’Etat destinée aux acteurs du tourisme’’, a-t-elle dit.


Mme Guèye a annoncé la mise en place d’‘’un cadre régional’’ qui permettra d’enrôler les ayants droit de la subvention de près de quatre milliards de francs CFA.


Le président du Syndicat d’initiative et de promotion touristique du Sine-Saloum, Issa Barro, a appelé les professionnels du secteur à ‘’se serrer la ceinture’’ et à faire des investissements avec l’aide financière qu’ils recevront de l’Etat.


‘’Il est vrai que nous sommes dans la lutte contre le Covid-19, mais il faudra penser à sauvegarder l’outil de travail, à préserver le capital humain et à relancer le secteur du tourisme’’, a dit M. Barro.


La balle est désormais dans le camp des acteurs et des entreprises touristiques, a-t-il souligné, annonçant des chartes qui permettront aux ayants droit d’"accéder à ces fonds, sous l’autorité du gouverneur’’.


L’Etat du Sénégal a décidé d’octroyer 15 milliards de francs CFA aux professionnels du tourisme. Le Fonds de crédits hôteliers et touristiques a été créé à cet effet.

AB/ASG/ESF