Plus de 35 000 emplois directs dans le secteur du numérique d’ici 2035 (officiel)
APS
SENEGAL-ECONOMIE—TIC

Plus de 35 000 emplois directs dans le secteur du numérique d’ici 2035 (officiel)

Dakar, 03 juil (APS) - Le Secrétaire général du ministère de l’Économie numérique, des télécommunications et des Postes, Issa Isac Cissokho, a décliné, samedi, un objectif de création de plus 35 000 emplois directs dans le secteur du numérique d’ici 2035.
 
"Les projections que nous avons prévoient une augmentation du Produit intérieur brut (PIB), avec l’effet d’entraînement des autres secteurs sur numérique de l’ordre de 300 milliards de francs CFA, avec un objectif global de créer plus de 35 000 emplois directs dans ce domaine", a-t-il dit.
 
Cissokho qui représentait le ministre Yankhoba Diattara intervenait lors de la cérémonie d’ouverture de l’atelier de validation du Plan stratégique 2022-2025, à l’initiative du Collectif des centres d’appel du Sénégal (CCAS).
 
Selon les initiateurs, ce plan promet d’insérer 15 000 jeunes dans le secteur du numérique.
 
Issa Isac Cissokho, un ancien de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), a souligné que l’ambition de ’’développer une industrie innovante et créatrice de valeurs passe inéluctablement par plusieurs modalités’’.
 
’’Parmi ces dernières, on peut citer le renforcement du tissu industriel par la création de pôles d’innovation dans la digitalisation de grandes entreprises", a fait savoir M. Cissokho.
 
Il a rappelé le rôle joué par le numérique depuis l’avènement de la pandémie liée au Coronavirus, soutenant que c’est grâce à ce secteur que le Sénégal s’est montré résilient face à la maladie. 
 
Le Secrétaire général a signalé que dans le cadre de la seconde phase du Plan Sénégal émergent (PSE), le gouvernement, ’’conscient’’ de l’énorme potentiel et de l’effet catalyseur du secteur des télécommunications et des TICs, continue de ’’créer les meilleurs conditions pour booster l’économie nationale à travers l’utilisation du numérique’’. 
 
"Le Sénégal compte ainsi sur la transformation digitale accrue de l’économie nationale pour la mise en œuvre de la seconde phase du PSE", a souligné Issa Isac Cissokho.
 
AT/OID