Comptes officiels : Macky Sall leader en Afrique francophone (conseiller spécial)
APS
SENEGAL-AFRIQUE-NUMERIQUE

Comptes officiels : Macky Sall leader en Afrique francophone (conseiller spécial)

Ziguinchor, 7 juil (APS) – Le Sénégal occupe la quatrième place dans le domaine du numérique en Afrique, selon le coordinateur de l’unité digitale de la Présidence de la République, Ousmane Thiongane, qui souligne que les comptes réseaux sociaux du président sénégalais Macky Sall arrivent en tête dans l’espace francophone.
 
‘’Le Sénégal joue un rôle important dans le domaine du numérique en Afrique où il a concrétisé l’une des places de leader. Selon une étude récente sur le numérique, nous sommes quatrième en Afrique dans le domaine du numérique’’, a dit M. Thiongane, conseiller spécial du président de la République.
 
Il présentait jeudi le projet ‘’Sénégal numérique 2025’’ et les données digitales de la Présidence de la République sénégalaise aux autorités administratives et à plusieurs étudiants de la région de Ziguinchor (sud).
 
‘’Une étude faite par une agence suisse a montré que dans le domaine de la +tweetosphère+, le compte Macky Sall est le plus suivi au niveau de l’Afrique francophone’’, a poursuivi Ousmane Thiongane au cours d’une séance de démonstration et d’informations sur les comptes du président de la République dans les réseaux sociaux.
 
‘’En communication, la cible se déplace de plus en plus vers les réseaux sociaux (…) dans le domaine de la diplomatie les gens ont tendance à mesurer l’influence, voire l’importance d’une personnalité à travers ses comptes dans les réseaux sociaux’’, a estimé le coordinateur de l’unité digitale de la Présidence de la République.
 
Devant plusieurs étudiants, des autorités administratives et des journalistes, Ousmane Thiongane est largement revenu sur les projets et réalisations du gouvernement, en insistant sur ‘’les aspects d’interactivité entre les internautes et le président de la République’’.
 
Parlant du projet ‘’Sénégal numérique 2025’’, Ousmane Thiongane évoque un programme avec des investissements colossaux évalués à 1361 milliards de francs CFA qui pourraient générer 35 000 emplois et augmenter la croissance économique du pays’’.

MTN/OID/ASG