De nouveaux fournisseurs pour un maillage cohérent du territoire en infrastructures numériques d’ici 2021
APS
SENEGAL-TELECOMS

De nouveaux fournisseurs pour un maillage cohérent du territoire en infrastructures numériques d’ici 2021

Dakar, 27 mars (APS) - Le directeur général de l’Autorité des télécommunications et des postes (ARTP), Abdou Karim Sall, a procédé mardi à Dakar au lancement officiel des activités commerciales de trois nouveaux fournisseurs d’accès Internet (FAI) dont l’arrivée sur le marché sénégalais devrait contribuer à un "maillage cohérent et harmonisé" du territoire sénégalais en infrastructures et services numériques d’ici 2021.
 
Ces fournisseurs "permettront, à l’horizon 2021, à l’ensemble du territoire national d’avoir accès à un Internet haut et très haut débit contribuant ainsi à un maillage cohérent et harmonisé du pays en infrastructures et services numériques et une prise en charge plus adéquate des besoins des populations", a-t-il déclaré.
 
M. Sall s’exprimait lors du lancement des activités commerciales de Waw Sas, Arc Informatique et Africa Access, les nouveaux fournisseurs d’accès Internet nouvellement arrivés sur le marché sénégalais des télécommunications. 
 
Le chef de l’Etat Macky Sall avait instruit le gouvernement à mettre en place des politiques idoines pour permettre aux citoyens d’accéder davantage à internet et de baiser d’autant les tarifs.
 
Suite à cela, un appel d’offres national a été lancé pour le recrutement de trois Fournisseurs d’accès internet (FAI), processus au terme duquel des licences ont été attribuées aux entreprises Waw Sas, Arc Informatique et Africa Access.
 
 "Ce processus a été entièrement validé et encadré par l’Autorité de régulation des marchés publics", a signalé le DG de l’ARTP, selon lequel le lancement des activités commerciales des nouveaux fournisseurs "est l’aboutissement d’un long processus". 
 
A en croire Abdou Karim Sall, "le renforcement de la concurrence du marché de l’Internet par l’accueil de nouveaux acteurs permet de promouvoir l’innovation des offres et des produits, de proposer au public, de toutes catégories, des offres alternatives, en termes de débits, de technologies et de qualité de service".
 
Le DG de l’ARTP assure qu’il a été assigné à chacun des trois fournisseurs des obligations de couverture du territoire sénégalais pour les cinq premières années.
 
"Ainsi, des obligations de déploiement de réseaux dans les quatorze régions du Sénégal sont contenues dans leurs cahiers des charges", a–t-il indiqué, précisant que ces mesures visent à démocratiser davantage l’accès à Internet. 
 
La concession accordée à ces FAI est d’une durée de 10 ans, chaque concessionnaire disposant d’un lot de cinq régions (Dakar et quatre ou cinq autres régions) pour lesquelles des obligations de couverture lui sont assignées sur un horizon quinquennal, selon un document remis à la presse. 
 
L’entreprise Waw Sas va ainsi assurer la couverture des régions de Dakar, Thiès, Diourbel, Tambacounda et Kédougou. Arc informatique va couvrir Dakar, Louga, Saint-Louis, Fatick, Kaolack et Kaffrine.
 
Africa Access se chargera des régions de Dakar, Ziguinchor, Sédhiou, Kolda et Matam.
 
Les directeurs généraux des nouveaux fournisseurs, présents à cette cérémonie de lancement, ont promis de rendre le haut débit accessible à tous les consommateurs et de s’associer à la dynamique actuelle du secteur pour un impact plus affirmé du développement des télécoms au Sénégal.

SK/BK