Casamance : l’installation de près de 200 km de fibre optique en phase de finalisation (DG ADIE)
APS
SENEGAL-NUMERIQUE-DESENCLAVEMENT

Casamance : l’installation de près de 200 km de fibre optique en phase de finalisation (DG ADIE)

Ziguinchor, 20 août (APS) – L’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE) est sur le point de boucler la construction de près de 200 kilomètres de fibre optique dans la zone sud du pays en vue de contribuer au ‘’désenclavement numérique’’ de la Casamance, a révélé samedi son directeur général, Cheikh Bakhoum.
 
‘’C’est dans le cadre du projet +large bande+ lancé par chef de l’Etat et dont l’objectif est de parvenir à un désenclavement numérique du Sénégal. Dans la zone sud, plusieurs axes, dont Ziguinchor-Oussouye, Oussouye-Cabrousse, Ziguinchor-Goudomp et Goudomp-Tanaf, sont en cours de réalisation’’, a expliqué Cheikh Bakhoum en visite à Ziguinchor.
 
Cette visite entre dans la cadre d’une tournée nationale qui a conduit sa délégation dans les régions de Thiès, Diourbel, Kaolack et Ziguinchor, en compagnie de techniciens, d’ingénieurs, des partenaires techniques de Huawei et des représentants de Protec, l’entreprise chargée de réaliser les chantiers numériques.
 
Pour le DG de l’AIDE, l’étape de Ziguinchor est une phase importante de cette tournée pour constater de visu l’état d’avancement des travaux du projet de "large bande". 
 
‘’Nous avons entamé entre Ziguinchor et Oussouye 45 kilomètres de fibre optique. Entre Oussouye et Cabrousse, nous avons entamé la construction d’une ligne de 29 Kilomètres qui est presque à l’étape de finalisation. Ziguinchor-Tanaf en passant par Goudomp (117 KM) est en cours de réalisation’’, a détaillé M. Bakhoum devant des journalistes.
 
Pour l’ensemble des axes précités, la longueur totale est de 191 kilomètres de fibre optique. Les chantiers, qui ont débuté en janvier dernier, ‘’seront livrés d’ici au plus tard trois mois’’, a assuré le directeur général de l’ADIE.
 
‘’Tous les services de l’administration qui sont autour de ce parcours vont être connectés à l’intranet administratif. Ensuite, nous allons mettre cette infrastructure numérique à la disposition de tous les opérateurs qui en ont besoin pour un meilleur service au bénéfice des populations’’, a-t-il poursuivi.

MTN/ASG