Abdoulaye Bibi Baldé au Sommet de Kigali sur le marché numérique unique
APS
AFRIQUE-TELECOMMUNICATIONS

Abdoulaye Bibi Baldé au Sommet de Kigali sur le marché numérique unique


Dakar, 8 mai (APS) – Le 4e Sommet "Transform Africa", ouvert ce mardi au Palais des Congrès de Kigali (Rwanda) en présence du ministre de la Communication, Abdoulaye Bibi Baldé, devrait déterminer les moyens pratiques de promouvoir la transformation de l’Afrique en un marché continental unique où la technologie est exploitée afin de tirer "pleinement" profit de la zone de libre-échange continentale, a appris l’APS.



Axée sur le thème : "Accélérer le marché numérique unique en Afrique", la 4e édition du Sommet "Transform Africa" initiée par l’Alliance "Smart Africa" devra "jeter les bases de l’émergence d’une Afrique forte dans le domaine des technologies, mais aussi d’une Afrique unie dans les échanges entre nations grâce à une intégration réelle et effective" renseigne un communiqué.



"Smart Africa" qui a pour ambition d’élaborer une stratégie de partenariat positif facilitant l’intégration économique réunit en son sein les différents présidents du continent africain pour une transformation efficiente de chaque pays, lit-on dans le texte.


La présence du Sénégal à cette rencontre qui s’achève mercredi se justifie "par ses nombreuses avancées dans le domaine technologique et dans le fait qu’il assure le leadership des piliers +Accès large Bande+ et +Économie verte+", rapporte la source.


Elle ajoute que "dans le cadre des engagements du Sénégal au sein de l’Alliance ‘Smart Africa’ comme pays porteur des piliers (projets phares) +Accès large Bande+ et +Économie verte+ un certain nombre d’initiatives ont été prises ces derniers mois. Il s’agit de rappeler ces projets et d’inciter les autres pays membres à les adopter sur le plan national".


Selon les services du ministère de la Communications, des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique, "pour l’accès large Bande, l’ambition commune au niveau africain, à travers la composante numérique du Programme de développement des infrastructures en Afrique (PIDA) du NEPAD, est de réaliser le projet de réseau régional d’infrastructures TIC à large bande en Afrique avec notamment deux segments terrestres (Afrique de l’Est et du Sud, Afrique Centrale, de l’Ouest et du Nord)".


L’Économie verte vise à tirer parti des TIC dans la gestion environnementale et la conservation, et à mettre en œuvre des initiatives visant à réduire les déchets électroniques et permettre la génération efficace de l’énergie, de la consommation et de la distribution, apprend t-on. 

PON/OID