Renforcement de capacités des acteurs en planification face aux  changements climatiques
APS
SENEGAL-ENVIRONNEMENT

Renforcement de capacités des acteurs en planification face aux changements climatiques

Dakar, 11 avr (APS) - L’Etat du Sénégal a pris l’initiative de renforcer les capacités scientifiques des acteurs pour une planification et une programmation de mesures d’adaptation face aux changements climatiques, a annoncé mardi Ramatoulaye Dieng Ndiaye, secrétaire générale du ministère de l’Environnement et du Développement durable. 
 
"L’Afrique apparaît bien comme l’une des régions les plus vulnérables du fait de la faiblesse et de la défaillance des systèmes d’encadrement ou de l’inefficacité des politiques de prévention et de protection", a-t-elle dit. 
 
Mme Ndiaye présidait à Dakar, un atelier national de lancement du "Projet d’appui scientifique aux processus de plans nationaux d’adaptation" (PAS-PNA). 
 
D’après l’indice de vulnérabilité au changement climatique de 2015, sept des dix pays les plus menacés par le changement climatique sont en Afrique, a-t- elle fait remarquer. 
 
Au regard de ce défi du changement climatique, a-t-elle souligné, le Sénégal a engagé depuis quelques années des actions pour participer à l’effort global de lutte contre ce fléau, en ratifiant plusieurs conventions, notamment celles de Kyoto, et la création du comité national du changement climatique, etc. 

Elle a ajouté que la réduction des émissions constitue une priorité absolue pour les pays développés, mais aussi pour les pays en voie de développement. 
 
Selon elle,"toute stratégie d’adaptation devra tenir compte des besoins actuels et futurs en systèmes supérieurs d’information météorologique et d’un rapprochement entre la recherche en matière de climat et l’élaboration de politiques". 
 
"Toute stratégie devra également incorporer les considérations relatives aux activités de sensibilisation et d’éducation des gouvernements, des individus et des institutions", a encore soutenu la secrétaire générale du ministère de l’Environnement et du Développement durable. 
 
A cet égard, "la conduite de ce PAS/PNA, demeure un exercice technique, mais sa réussite dépend de la participation active de toutes les parties prenantes, etc.", a fait savoir Mme Ndiaye.


SBS/ASB/ASG