Un contenur frigorique et d’autres matériels de la KOFCA aux pêcheurs de Mboro
APS
SENEGAL-COREE-PECHE

Un contenur frigorique et d’autres matériels de la KOFCA aux pêcheurs de Mboro

Dakar, 14 juil (APS) - Le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, Oumar Guèye, a réceptionné, jeudi, à Dakar, un conteneur frigorifique d’une capacité de 3 tonnes de trois tonnes de glace par jour, don de la coopération coréenne aux acteurs de la pêche de Mboro, une commune du nord-ouest du Sénégal.
 
Cet appui de l’Agence coréenne de coopération pour la pêche (KOFCA, en anglais) est également composé de trois motos et treize imprimantes. 
 
Il devrait "permettre d’engager une dynamique de satisfaction d’un besoin longtemps exprimé par les acteurs de la pêche de Mboro’’, un site de débarquement polarisant "une production moyenne mensuelle de produits frais de 228 tonnes de poisson", a indiqué Oumar Guèye dans son allocution dont copie a été transmise à l’APS.
 
"Le conditionnement dans les conditions requises par les normes sanitaires de cette production fait ressortir un besoin de disponibilité de 23 tonnes de glace par jour", a relevé le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime.
 
Il a loué la contribution de l’agence donatrice, qui "a largement contribué à faire enregistrer des avancées significatives au partenariat" entre le Sénégal et la Corée dans le domaine de la pêche.
 
Avec la mise en service de ce conteneur frigorifique d’une capacité de production de trois (03) tonnes de glace par jour, a-t-il dit, "les conditions de conservation et la qualité des produits débarqués à Mboro connaîtra des améliorations".
 
De cette manière, cet appui coréen va contribuer à "la mise aux normes de l’industrie halieutique qui nécessite l’adoption de bonnes pratiques, une maitrise de la qualité, une traçabilité des produits depuis la capture jusqu’à leur destination finale". 
 
Oumar Guèye rappelle que l’existence de "conditions thermiques adéquates pour le stockage et la conservation des produits halieutiques concourt à maintenir leur fraicheur et l’état humide de leur surface, et empêche la détérioration de leur qualité".
 
Dans cette perspective, la nécessité de se doter d’un "dispositif performant" de conservation des produits halieutiques a "conduit le gouvernement du Sénégal à mettre en place (…) un ambitieux programme d’installation de complexes frigorifiques à travers le territoire national, sur le littoral comme dans les zones continentales’’, a souligné le ministre..
 

MF/BK