Les débarquements de la filière artisanale estimés à 372.548 tonnes en 2015 (rapport)
APS
SENEGAL-PECHE-BILAN

Les débarquements de la filière artisanale estimés à 372.548 tonnes en 2015 (rapport)

Dakar, 28 sept (APS) - Le total des débarquements de la pêche artisanale s’élève à 372 548 tonnes en 2015, pour une valeur commerciale estimée à 119, 69 milliards de francs CFA, apprend-on d’un rapport officiel.
 
Ces statistiques rendent compte d’une "baisse de 3%" du volume des débarquements de 2015, en comparaison de 2014, avec en revanche "une hausse de 28%" sur les valeurs commerciales, précise le rapport provisoire de la Revue conjointe du secteur agricole (RCSA).
 
Le volume des produits transformés artisanalement a pour sa part atteint 37.142 tonnes en 2015, "plus de la moitié de cette production", soit environ 66%, étant exportée principalement vers les pays de la sous-région ouest-africaine, indique ce document. 
 
S’agissant de la pêche industrielle, le rapport fait état de 49.565 tonnes débarquées au cours de la même année, dont 39.344 par des navires sénégalais, 7.703 tonnes pars des navires européens et 2 518 tonnes par des capverdiens. 
 
Il fait ainsi état baisse de 5% des quantités débarquées par rapport à 2014, ajoutant que la valeur commerciale des débarquements de la pêche industrielle est estimée à 41,3 milliards de FCFA soit une baisse de 12, 5% comparée à 2013.
 
Concernant la production avicole, elle est passée de 1095,3 tonnes en 2014 à 1215, 5 en 2015, soit une hausse de 11%. Une production dominée par les poissons de consommation (tilapias et poissons-chats) et les huîtres qui représentent respectivement 65% et 33% du total, selon le rapport.
 
Abordant la question de la commercialisation des produits de la pêche, il fait savoir que 189.149 tonnes ont été commercialisées sur le marché national en 2015, quantités provenant essentiellement des débarquements de la pêche artisanale.
 
Les quantités commercialisées à l’intérieur du pays (189 149 tonnes) ont enregistré une hausse de 7% par rapport à 2014, les marchés centraux de Dakar et Kaolack jouant "un rôle important" dans la collecte et la distribution du poisson, poursuit la même source.
 
Elle évalue les exportations à 188.462 tonnes, pour une valeur commerciale estimée à 194,61 milliards de FCFA, en même temps qu’il est noté une progression en termes de quantité (28, 89%) et de valeur commerciale (9,40%).
 
 
 

SK/BK