L’UICN s’engage à appuyer la géolocalisation des pirogues en mer
APS
SENEGAL-PECHE-ENVIRONNEMENT

L’UICN s’engage à appuyer la géolocalisation des pirogues en mer

Dakar, 7 juin (APS) - L’Union pour la conservation de la nature (UICN) s’est engagée avec ses partenaires dans la seconde phase du projet de géolocalisation des pirogues à travers l’acquisition de nouveaux appareils pour améliorer les pratiques de pêche, a déclaré, jeudi, son chef de mission, Racine Kane. 
 
"C’est l’implémentation d’un système d’alerte d’urgence en cas de danger ou de perte de repères en mer", a précisé M. Kane au cours d’un atelier d’échanges et de lancement de la seconde phase du projet de géolocalisation des embarcations de pêche semi-industrielle et artisanale au Sénégal. 
 
Vingt-six nouveaux appareils de géolocalisation améliorés seront mis à disposition dans les jours à venir et seront installés à bord des embarcations de pêche artisanale, a-t-il annoncé.
 
 "Cette nouvelle étape du projet de géolocalisation des embarcations de pêche au Sénégal [va permettre] une exploitation durable de nos ressources halieutiques, tout en renforçant la sécurité des pêcheurs en mer", a-t-il dit, soulignant que cette phase sera mise en œuvre avec l’appui de SONATEL. 
 
L’intervention de l’opérateur de téléphonie, a-t-il ajouté, permettra d’améliorer la qualité de service du système de suivi des embarcations grâce à la proximité du réseau avec ses usagers, la réduction des coûts de fonctionnement liés à l’abonnement des appareils.
 
Ce projet de géolocalisation des embarcations de la pêche artisanale vise à améliorer les pratiques de pêche par le renforcement des mesures réglementaires sécuritaires et d’aménagement dans les zones de pêche sous juridiction nationale. 
 
La première phase a permis de franchir une étape importante vers l’identification des meilleures solutions pour la gestion et la transparence des pêcheries. 
 
"Ces résultats encourageants méritent bien d’être consolidés et élargis pour une meilleure gestion du secteur lequel fait face à de sérieuses difficultés, notamment de nombreuses disparitions d’équipage en mer", a dit Racine Kane. 

SBS/ASB/ASG