Incendie à l’usine Ikagel : des pertes estimées à près de 400 millions CFA (ministre)
APS
SENEGAL-PECHE-INDUSTRIE

Incendie à l’usine Ikagel : des pertes estimées à près de 400 millions CFA (ministre)

Mballing (Mbour), 8 mars (APS) – L’incendie de l’usine Ikagel de Mballing (Mbour), une société de transformation et d’exportation de produits de la mer, a causé "des pertes énormes’’, estimées à environ 400 millions de francs CFA, a révélé mardi le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, Oumar Guèye.

‘’Les pertes sont [liées] au stock de poissons impropres à la consommation, qui s’y trouvait au moment de l’incendie ainsi [qu’à] toutes les infrastructures qui ont été ravagées par les flammes et qui ne sont plus exploitables’’, a-t-il expliqué.

M. Guèye était venu s’enquérir de la situation à l’usine Ikagel, frappée par un violent incendie causé par un circuit, le 4 février dernier. Il est également venu apporter le soutien du gouvernement du Sénégal au directeur général de l’usine, à qui il a promis une aide au plan administratif pour que son exploitation puisse continuer ses activités.

‘’Après avoir reçu un rapport sur l’incendie, j’ai voulu venir constater de visu l’étendue des dégâts dans cette usine qui constitue l’un des fleurons de l’industrie de pêche de notre pays, avec 18 à 20% de nos exportations. [Elle] a subi un drame très douloureux qui fait qu’elle souffre d’un déficit d’exploitation’’, a expliqué Oumar Guèye. 

Selon lui, ses 250 employés attendent que les experts évaluent le risque et que l’usine, qui réalise chaque année un chiffre d’affaires de plus de trois milliards de francs CFA, reprenne service.

‘’Cet incendie est un incident malheureux pour notre usine qui, cette année, fête ses vingt cinq ans d’existence. Mais, cela ne nous fait pas baisser les bras’’, a rassuré M. Langlois, le directeur d’Ikagel.

Il s’est dit ‘’honoré’’ de la visite du ministre de la Pêche et de l’Economie maritime. Il a ensuite salué ‘’les efforts consentis par les autorités sénégalaises, parmi lesquelles le président Macky Sall, pour nous aider à surmonter cette épreuve". Il a qualifié cette situation de "très compliquée" pour son usine "qui emploie, selon les saisons, quelque 800 personnes".

"Nous avons promis de garder tout le monde, même si les jours qui sont devant nous ne seront pas simples’’, a-t-il promis.

ADE/ASG