Gestion des pêches : Oumar Guèye veut s’inspirer du modèle américain
APS
SENEGAL-USA-PECHE-VISITE

Gestion des pêches : Oumar Guèye veut s’inspirer du modèle américain

Dakar, 2 mai (APS) - Le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, Oumar Guèye effectue un voyage aux Etats Unis pour s’inspirer du modèle américain en matière de gestion des pêches, de lutte contre la pêche illicite non déclarée et non réglementée, indique un communiqué parvenu mercredi à l’APS.
 
M. Guèye "conduit une importante délégation de son département aux États-Unis, sur invitation de l’USAID, précisément à Rhode Island et à Washington DC, du 27 avril au 5 mai 2018, dans le cadre des échanges en matière de lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN)", précise la même source.
 
"Ce voyage a pour objectif principal de tirer des leçons de l’expérience américaine en matière de gestion des pêches et de lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN)", renseigne le communiqué.
 
Selon le texte, "il s‘agit d’en savoir davantage sur la Task Force issue des recommandations du Groupe de travail sur la lutte contre la pêche INN et le programme de collecte de données sur les pêches, établi par Atlantic Cooperative Coastal Statistics Program (ACCSP)".
 
Le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime et la délégation qui l’accompagne ont été reçus, dimanche, à la prestigieuse Université de Rhode Island, à l’Ecole supérieure d’Océanographie, par le Doyen de la Faculté, M. Corliss, en compagnie de son adjoint, David Smith, de J P Walsh, directeur du Centre des ressources côtières et des membres de l’administration, indique-t-on.
 
La délégation qui s’est également rendue au siège de l’USAID, à Washington, a eu l’opportunité de suivre sur écran géant, les activités du navire d’exploration "Okeanos Explorer", du centre de recherche sous-marine, ne opération dans le golfe du Mexique, note le communiqué.
 
Ce navire, ajoute le texte, le seul de son genre aux Etats Unis, explore les fonds marins, pour en définir une situation de référence, recueillir des échantillons et fournir des informations cruciales pour cartographie des fonds marins.
 
Après cette étape, la délégation s’est rendue à la police de l’environnement où, les échanges ont porté sur l’organisation institutionnelle de la lutte contre la pêche illicite, les liens entre les structures locales et celles fédérales, la législation locale en matière de gestion des pêches et de lutte contre la pêche INN, ajoute la source.
 
Ensuite, elle a été reçue par le représentant de Rhode Island au Congrès américain, Jim Langevin, grand défenseur de la mer et de l’Université de Rhode Island s’est félicité de la visite et de l’intérêt du Sénégal à profiter de l’expérience américaine, selon le communiqué.
 
Aussi, s’est-il réjoui des efforts consentis par le Sénégal pour une gestion efficace de ses eaux, conclut le texte qui ajoute que la délégation a visité une entreprise de fabrication de filets de pêche et un poste de la Garde-côte dans le Port de Pêche "Gallile".

SBS/ASB/OID