Démarrage
APS
SENEGAL-TCHEQUE-NAVIGATION

Démarrage "incessamment’’ des travaux de dragage et de balisage de la brèche du fleuve Sénégal à Saint-Louis

Dakar, 23 sept (APS) - Le ministères des Pêches et de l’Economie maritime, et celui en charge du Développement communautaire et de l’Equité territoriale, viennent de signer un contrat d’un montant de 7 milliards 242 millions 343 927 francs CFA, portant sur le dragage et le balisage de la bèche sur le fleuve Sénégal à Saint-Louis (nord).

Le contrat a été paraphé par Alioune Ndoye, ministre des Pêches et de l’Economie maritime, et son homologue Mansour Faye, maire de Saint-Louis et ministre du Développement communautaire et de l’Equité territoriale.
 
Le dragage et le balisage de cette brèche "ont été recommandés en urgence pour freiner la récurrence des accidents des pirogues à l’embouchure" du fleuve Sénégal. 
 
"C’est dire l’importance du dragage dont la réalisation atteste de l’attachement" des pouvoirs publics "à la communauté des pécheurs et à la sécurité en mer des acteurs", a déclaré Alioune Ndoye.
 
Il s’exprimait lors de la cérémonie de signature dudit contrat, mardi dans les locaux de son ministère à Diamniadio, en présence de son homologue Mansour Faye, de plusieurs responsables et acteurs du secteur de la pêche artisanale et dignitaires de Saint-Louis.
 
Des représentants de l’entreprise tchèque adjudicataire du marché de dragage et de balisage de la brèche de cette commune du nord du Sénégal ont aussi pris part à la rencontre.
 
Selon le ministre des Pêches et de l’Economie maritime, l’Etat du Sénégal va mobiliser 7.242.343.927 sur le Budget consolidé d’investissement pour le financement des travaux.
 
Les travaux qui devront démarrer "incessamment", vont selon lui se poursuivre de manière continue. Alioune Ndoye a invité tous les acteurs à "une franche collaboration" pour la réussite du projet.
 
De même a-t-il exhorté les responsables de l’entreprise tchèque adjudicataire du marché à veiller au respect des délais des travaux. 
 
Le président de la République, malgré la conjoncture liée au contexte marqué par la pandémie de Covid-19, a "bien voulu autoriser la mise à disposition des ressources financières" pour le dragage et le balisage de cette brèche, a-t-il relevé.
 
La cérémonie de signature de cette convention "marque un tournant décisif dans la prise en charge de la demande sociale de la communauté des pêcheurs de la région de Saint-Louis et de Guet-Ndar en particulier", a-t-il ajouté.
 
Il a rendu un vibrant hommage aux "valeureux pécheurs sénégalais" qui, selon lui, "bravent de jour comme de nuit les aléas de la mer pour nourrir les populations sénégalaises et contribuer à notre économie", avant de s’incliner "respectueusement devant la mémoire de tous les pécheurs qui ont péri en mer".

SG/BK/ASG