Ziguinchor : un deuxième pont à l’étude pour compléter le corridor Dakar-Lagos (officiel sénégalais)
APS
SENEGAL-AFRIQUE-TRANSPORT

Ziguinchor : un deuxième pont à l’étude pour compléter le corridor Dakar-Lagos (officiel sénégalais)

Ziguinchor, 21 avr (APS) - Les pouvoirs publics réfléchissent à la possibilité de construire un deuxième pont à Ziguinchor (sud), pour connecter la capitale sud du Sénégal au corridor Dakar-Lagos, a annoncé, vendredi, le secrétaire général du ministère des Infrastructures, des Transports et du Désenclavement, Aubin Sagna.
 
"Nous réfléchissons sur la création de ce deuxième pont à Ziguinchor. Nous en sommes à la phase d’étude, et bientôt nous lancerons la phase de recherches de financement pour construire ce pont qui va compléter le dispositif sur le corridor Dakar-Lagos", a-t-il révélé.
 
Ce corridor représente une ouverture vers la Guinée-Bissau, la Sierra Leone, le Libéria et la Côte d’Ivoire, pays avec lesquels le Sénégal et le Nigéria notamment forment la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).
 
"Nous espérons la réalisation de ce second pont à Ziguinchor en vue de compléter ce dispositif (…) Cela participe à renforcer le corridor Dakar-Lagos en passant par Bissau (Guinée-Bissau), Freetown (Sierra Léone), Abidjan (Côte d’Ivoire) et le Libéria", a poursuivi Aubin Sagna.
 
Il co-présidait, avec le gouverneur Guédj Diouf, une remise symbolique des clefs de huit minibus destinés aux localités périphériques de la ville de Ziguinchor, à savoir Niaguis, Brin, Boutoute et Mpack. 
 
Cette cérémonie a lieu en présence des responsables du GIE Sotrazig, du Conseil exécutif des transports urbain de Dakar (CETUD) et d’autres acteurs du transport routier.
 
M. Sagna s’est par ailleurs félicité de la conduite des travaux du pont de Faréfégny sur la transgambienne, selon lui bien lancés. 
 
"Les travaux du pont de la transgambienne sont en cours. Ce pont fait aussi partie du dispositif pour compléter ce corridor. Il y’a certes un pont à Ziguinchor, mais nous réfléchissons à la mise en place d’un deuxième pour renforcer le dispositif", a-t-il dit.
 
Le secrétaire général du ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement a de même salué la mise en place de "plusieurs infrastructures et initiatives qui ont contribué fortement au désenclavement de la zone du sud depuis 2012".
 
Il a cité entre autres réalisations, "la réhabilitation du pont Emile Badiane, la construction du pont de Kataklous, la construction de la boucle du Blouf, la réalisation des axes Kaffountine-Diouloulou et Oussouye-Cap-Skirring, la réalisation de la nationale 6 de Vélingara (Kolda) à Ziguinchor", sans compter "le désenclavement maritime avec les rotations des bateaux et les dessertes régulières avec les vols quotidiens".
 

MTN/BK