PROMOVILLES libère 400 hectares de terre et étend l’assiette foncière de Matam
APS
SENEGAL-DEVELOPPEMENT-INFRASTRUCTURES

PROMOVILLES libère 400 hectares de terre et étend l’assiette foncière de Matam

Matam, 28 mars(APS)- La digue route construite à Matam dans le cadre du Programme de modernisation des villes (PROMOVILLES) a permis de libérer 400 hectares de terres et de lutter contre les inondations, a souligné ministre du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale, Samba Ndiobène Kâ .

‘’Les travaux de PROMOVILLES ont permis de tripler l’assiette foncière de la commune de Matam qui peut se permettre de revendiquer 700 hectares contre 200 avant la mise en oeuvre du programme’’, a-t-il fait valoir au troisième jour de sa tournée nationale dans six régions.

‘’ Le PROMOVILLES a permis en un temps record de changer le visage de la commune de Matam avec une digue de 4 kilomètres qui a été réalisée par PROMOVILLES. Cette infrastructure a permis d’augmenter drastiquement son assiette foncière et permettra aux populations de Matam d’espèrer avoir un lopin de terre pour se loger’’, a expliqué Samba Ndiobène Kâ.

A Matam, PROMOVILLES a construit une digue route, longue de 3,75 km, accompagnée d’une bretelle de connexion du quartier de Nawel su une distance d’un kilomètre.

Les travaux, réalisés par l’entreprise sénégalaise SOSESTAR, ont duré 16 mois.

Une voirie de 7 km assainie et éclairée a été aussi réalisée.

Lors de la dernière saison des pluies, les crues du Nawel n’ont pas entraîné d’inondations en raison de l’ouvrage réalisé.

La digue-route permet aussi une transition entre la route nationale et le Dande Mayo.

Le maire de Matam, Mamadou Mory Diaw, s’est félicité de la construction de la digue route dans sa commune.

A l’image du maire, les populations ont exprimé leurs satisfactions des réalisations de PROMOVILLES dans la commune.

Dans certains quartiers, les inondations et l’enclavement sont devenus de mauvais souvenirs. La mobilité urbaine est devenue une réalité.


BHC/AKS